Illustration.
Plein écran
Illustration. © Getty Images/iStockphoto

Plus de 130 emplois menacés chez Aramark

Cent-trente-quatre emplois sont menacés chez Aramark, une firme de catering, a-t-on appris vendredi auprès du syndicat chrétien. La direction a annoncé jeudi son intention de procéder à un licenciement collectif. Il s'agit de 25 employés et 109 ouvriers, a-t-elle précisé.

  1. Couvre-feu, commerces, sport, enseignement: ce qu’il faut savoir sur le “reconfinement partiel” en Wallonie

    Cou­vre-feu, commerces, sport, enseigne­ment: ce qu’il faut savoir sur le “reconfine­ment partiel” en Wallonie

    Après l'annonce des nouvelles mesures restrictives instaurées par le Comité de concertation, les autorités wallonnes ont décidé de “prendre des mesures complémentaires fortes”. Elio Di Rupo évoque “un reconfinement partiel” en Wallonie. Le couvre-feu est élargi de 22 heures à 6 heures du matin à partir de ce samedi 24 octobre. Il est en outre décidé de n’autoriser de faire ses courses qu’à deux. Le gouvernement wallon appelle également les infirmiers et étudiants en médecine à “renforcer les équipes qui sont au front” dans les établissements de soins. Les compétitions et entraînements sportifs amateurs sont autorisés uniquement pour les moins de 12 ans en Fédération Wallonie-Bruxelles. Tous les cours en présentiel sont suspendus jusqu’au 19/11 dans l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie- Bruxelles.
  2. La police fédérale poursuit son enquête sur le “fétichiste des pieds” gantois

    La police fédérale poursuit son enquête sur le “fétichiste des pieds” gantois

    La police fédérale a obtenu de nouvelles informations dans le cadre de son enquête sur le "fétichiste des pieds" gantois contre lequel 17 étudiantes ont déjà porté plainte. Le suspect a, pour la première fois en quinze ans, été filmé par des caméras de surveillance en essayant de commettre de nouveaux faits dans un immeuble de logements étudiants la semaine dernière, rapporte la police qui demande à l'homme de se manifester.