Plein écran
© photo_news

Plus de 15.000 personnes réunies pour une marche silencieuse à Anvers

meurtre de julieQuelque 15.000 participants, selon un bilan de police, participent, dimanche après-midi à Anvers, à la marche silencieuse contre les violences sexuelles et toutes les autres formes de violence, organisée après la mort de Julie Van Espen, cette étudiante de 23 ans originaire de Schilde tuée par un violeur récidiviste en aveux. "Nous espérons que cette marche sera un signal clair au politique de ne plus ignorer les violences sexuelles", a déclaré l'une des trois amies organisatrices de la marche.

La manifestation silencieuse s'est terminée vers 15h dans le centre d'Anvers, avec un moment de recueillement en hommage aux victimes de violences, et plus particulièrement en hommage à Julie Van Espen, cette étudiante de 23 ans tuée le week-end dernier par un violeur récidiviste en aveux. Une minute de silence a été observée en la mémoire de Julie.

"Nous avons entendu ces derniers jours de nombreuses histoires horribles. Des histoires comme l'assassinat de Julie, des histoires de viol, d'inceste, de limites dépassées, de gens qui ont été abusés par une personne connue. (...) La violence sexuelle est une problématique structurelle qui va au-delà du genre, de l'origine ethnique, de la couleur de peau, de la religion et des classes sociales. Nous voulons remercier les victimes de nous avoir donné la possibilité de faire entendre leur voix. Et nous voulons vous remercier d'avoir donné un visage, avec cette marche, aux victimes de violences sexuelles. Merci", a déclaré une autre organisatrice de la marche.

Les trois amies à l'initiative de la marche ont été chaudement applaudies par la foule. Celles-ci ont pris l'initiative d'organiser cette marche de protestation contre toutes les formes de violences et contre les violences sexuelles en particulier.

La famille de la jeune femme a annoncé qu'elle ne serait pas présente à la marche afin de ne pas attirer l'attention des médias. D'après Het Laatste Nieuws, elle tient toutefois à remercier la population pour son soutien.

Un hommage à l'Antwerp
Un autre hommage a été rendu à l'étudiante ce dimanche dans la ville portuaire. Une minute de silence a été respectée avant le début du match de play-off 1 entre l'Antwerp et Anderlecht, avant qu'une bannière noire "rust zacht Julie" (repose en paix, NLDR) soit déployée dans les tribunes. Les supporters de l'Antwerp ont applaudi à la 23e minute du match, en référence à l'âge de la victime. Ils ont ensuite entonné "You'll never walk alone".

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news