Un patient potentiellement atteint par le Covid-19 au CHU Saint-Pierre, le 24 mars dernier.
Plein écran
Un patient potentiellement atteint par le Covid-19 au CHU Saint-Pierre, le 24 mars dernier. © EPA

Plus de 4 millions récoltés par le CHU Saint-Pierre grâce à vos dons

Plus de quatre millions d'euros ont été récoltés dans le cadre de la campagne lancée le 18 mars dernier par le CHU Saint-Pierre pour financer 10 respirateurs coûtant près de 50.000 euros chacun, a indiqué mardi la Fondation Roi Baudouin.

 Le CHU Saint-Pierre a ouvert vendredi une unité supplémentaire de soins intensifs Covid-19 de 15 lits grâce aux dons collectés. L'appel aux dons est aujourd'hui clôturé. L'hôpital assure que l'argent récolté sera entièrement dédié aux soins des malades infectés par le Covid-19 et à la gestion de la crise au sein de sa structure hospitalière. Il estime en effet que la pandémie Covid-19 devrait lui coûter une dizaine de millions d'euros.

Un rapport détaillé des dépenses sera rendu public dans une volonté de transparence. Les justificatifs relatifs aux dépenses Covid-19 du CHU Saint-Pierre seront rendus accessibles à tous les donateurs. Les représentants de l'hôpital les remercient pour leur confiance et appellent les citoyens à soutenir dorénavant les autres hôpitaux ou le Fonds pour des soins solidaires lancé par la Fondation Roi Baudouin. 

L'hôpital disposait de cinq respirateurs de réserve, qui sont utilisés dans cette seconde unité de soins intensifs. Un retard de livraison pour les 10 respirateurs commandés grâce aux dons a amené l'hôpital à investir de l'argent pour transformer des respirateurs initialement destinés à un usage vétérinaire. Il a également reçu des respirateurs en prêt pour l'ouverture de son unité en attendant que sa commande soit acheminée.

"Ce projet a demandé un engagement phénoménal et une formation accélérée pour des dizaines de collègues volontaires, en plus du travail de crise qu'ils ont continué à assurer dans le même temps", a souligné Philippe Leroy, directeur général du CHU Saint-Pierre.

Selon les chiffres communiqués mardi par l'administrateur du réseau des hôpitaux publics IRIS, Etienne Wéry, 24 patients COVID-19, dont 23 dont les tests ont déjà confirmés l'infection, occupent les quelque 45 lits de soins intensifs dédiés au Covid-19 en comptant ceux de la nouvelle unité.