Fedex a l’intention de procéder, en Cité ardente, à un licenciement collectif tel que prévu par la loi Renault. Ce qui entraînerait une réduction des effectifs de 671 emplois et une modification des horaires et du nombre d’heures de travail pour 861 autres membres du personnel. Une cinquantaine d’emplois sont également menacés à Zaventem.
Plein écran
Fedex a l’intention de procéder, en Cité ardente, à un licenciement collectif tel que prévu par la loi Renault. Ce qui entraînerait une réduction des effectifs de 671 emplois et une modification des horaires et du nombre d’heures de travail pour 861 autres membres du personnel. Une cinquantaine d’emplois sont également menacés à Zaventem. © Photo News

Plus de 700 emplois menacés chez Fedex en Belgique: “Les travailleurs sont dégoûtés”

Mise à jourLe transporteur américain Fedex a l’intention de supprimer 671 emplois dans son hub aérien de Liège, a confirmé, mardi, l’entreprise dans un communiqué. Le plan entraînerait en outre une modification des horaires et du nombre d’heures de travail pour 861 autres membres du personnel du site liégeois. Une cinquantaine d’emplois sont également menacés à Zaventem.

  1. William et Kate lancent leur chaîne YouTube
    Play

    William et Kate lancent leur chaîne YouTube

    6 mai
  2. Un pont gravement endommagé par des conditions météorologiques extrêmes en Chine
    Play

    Un pont gravement endommagé par des conditions météorolo­gi­ques extrêmes en Chine

    6 mai