Le ministre Van Quickenborne
Plein écran
Le ministre Van Quickenborne © BELGA

Plus de fermeté envers les organisateurs de fêtes clandestines? “Des amendes de plusieurs milliers d'euros, si ça dépendait de moi”

Si le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open Vld) estime que l’utilisation de drones pour contrôler les contrevenants aux mesures prises pour faire face à la pandémie de coronavirus c’est aller trop loin, il a par contre déclaré qu’il était en faveur de mesures beaucoup plus strictes à l’encontre des organisateurs de “lockdown parties”.