Plus de visiteurs à la Médiacité : “On s’adapte bien aux changements d’habitudes des consommateurs”

Le BLSC vient d’annoncer, par voie de communiqué, la très légère augmentation de 0,14% du taux de fréquentation des centres commerciaux belges. En région liégeoise, la Médiacité confirme ces chiffres. On est bien moins enthousiaste du côté de la concurrence.

Plein écran
Illustration. © Photo News

Selon le Belgian Luxembourg Council of Retail and Shopping Centers, qui représente les intérêts des professionnels belges et luxembourgeois du commerce de détail, les 23 plus importants centres commerciaux de Belgique ont attiré 28.611.934 visiteurs au troisième trimestre 2019. Ce qui correspond à une très légère hausse de 0,14 % par rapport à la même période l’année précédente. Malgré tout, pour les trois premiers trimestres de 2019, le nombre de visiteurs de ces centres était de 84.934.633, soit une baisse de -1.11% par rapport à la même période de 2018.

Parmi les centres commerciaux regroupés sous le BLSC, il y a Docks Bruxsel, l’Esplanade à Louvain-La-Neuve, Les Grands Prés à Mons ou encore la Médiacité à Liège.

S’adapter aux changements d’habitudes

Si les responsables de ce dernier centre commercial ont refusé de communiquer leurs chiffres, ils confirment avoir constaté une augmentation par rapport à l’année précédente, ainsi qu’une augmentation par rapport aux autres centres de la région. Selon Maryn Baguette, responsable marketing de la Médiacité, “cela est dû au fait que la galerie s’adapte bien aux changements d’habitudes des consommateurs. Et on y est très attentif. On propose des activités digitales et physiques tout au long de l’année. Nous avons d’ailleurs reçu un award du marketing pour récompenser la meilleure action, cette année, de la part du Belgian Luxembourg Council.”

De bons chiffres que les responsables pensent aussi liés aux enseignes qui vont s’installer de manière temporaire (Chronostock et Lolifant pour les fêtes) ou permanente, et celles qui se sont installées récemment. Notamment Action, ce “low-end retailers” (entendez “commerce discount”) qui attire toujours plus de clients et ouvre chaque année de nouveaux magasins sur le territoire. Et puis, il y a aussi un peu de récupération. C’est le cas de la boutique H&M. Cet été, tous les magasins du centre-ville de Liège ont définitivement disparu. Le dernier, installé au coin de l’Îlot Saint-Michel, a effectivement fermé ses portes le 31 août 2019. “C’est clair que c’est un plus pour nous, puisque c’est une grosse enseigne du prêt-à-porter. De plus, nous avons le plus grand magasin de la région, avec des collections qui s’adressent à la fois aux femmes, aux hommes et aux enfants”, revendique Maryn Baguette.

Constat différent du côté de Belle-Île

Du côté de Belle-Île en Liège, on ne peut pas dire que les chiffres soient aussi bons. “On constate, en effet, une diminution des chiffres globaux. Mais si l'on se penche sur la fréquentation quotidienne, on a des jours où le nombre de visiteurs est exceptionnel”, relativise le service communication. Des chiffres que le centre-commercial des Vennes pensent lier aux travaux qui s’y déroulent en ce moment. En effet, depuis la fermeture de l’hypermarché Carrefour, et sa transformation en Carrefour Market, les ouvriers sont à pied d'œuvre pour l’installation prochaine, sur les plus de 4000m2 restants, d’un Decathlon, un Action et un Medimarket, notamment.

Retrouvez ici toutes les actualités de la région de Liège.

  1. Jean-Claude Marcourt dénonce une “dérive totale”:  “Stéphane Moreau pète tous les plafonds”

    Jean-Clau­de Marcourt dénonce une “dérive totale”: “Stéphane Moreau pète tous les plafonds”

    Jusqu'ici silencieux dans le dossier Nethys/Publifin, l'homme fort du PS liégeois, Jean-Claude Marcourt, prend la parole dans les colonnes de Sudpresse, vendredi. "On ne peut qu'être effaré devant des sommes pareilles, spécialement en ce qui concerne Stéphane Moreau. Il pète tous les plafonds!", s'offusque celui dont la responsabilité dans l'affaire a parfois été pointée du doigt.