Plein écran
© belga

Policiers poignardés à Beekkant: "C'est un attentat"

Philippe Moureaux, le bourgmestre de Molenbeek a réagi vivement au lendemain de l'agression au couteau de deux policiers à la station de métro Beekkant. Le politicien affirme qu'il s'agit d'un attentat islamiste.

Interrogé par nos confrères de La Dernière Heure sur le drame qui s'est déroulé ce vendredi soir dans la station de métro de Molenbeek, Philippe Moureaux évoque des propos tenus plus tôt par Fouad Belkacem. "Ca me rappelle ce qu'un des membres de Sharia4Belgium m'avait dit le soir des émeutes", dit-il. "C'est la guerre avec vous, m'avait-il dit en me regardant droit dans les yeux. Ce n'était visiblement pas des paroles en l'air".

Le drame s'est produit alors que des policiers étaient en train d'effectuer une action de contrôle de sécurité dans les transports publics. Un homme a surgi et a poignardé deux policiers. Les jours de ceux-ci ne sont pas en danger. Pour Philippe Moureaux, le niveau d'alerte avait pourtant été élevé. Selon lui, il est cependant difficile de se positionner suite à cette agression étant donné que c'est l'oeuvre d'une personne isolée. "Les policiers étaient là dans le cadre d'une opération bandes urbaines. Cette personne-là ne les intéressait pas tellement".

Et quand on lui demande si cette agression peut être taxée d'attentat, le bourgmestre acquiesce. "Une forme d'attentat? Oui, au couteau évidemment, mais la volonté de tuer semble manifeste. Quand on voit la manière dont il a attaqué, ça ne peut pas être autre chose qu'un attentat. La préméditation semble évidente".

Quant aux motivations de cet homme, ce serait l'appel à la délation des femmes en niqab lancée par le Vlaams Belang. Selon Philippe Moureaux, l'individu qui revendique son appartenance à Sharia4France, avait sur lui un article de presse sur le sujet. "Lors de son interpellation, il a récité des paroles de menaces épouvantables vis-à-vis de la Belgique", poursuit Philippe Moureaux qui a appelé à ce que l'affaire soit jugée avec la plus grande sévérité.