Pompier agressé à Laeken: le parquet va entendre tous les protagonistes

Le parquet de Bruxelles a ouvert une information judiciaire à la suite de l'incident survenu vendredi soir à Laeken au cours duquel un pompier en intervention a été agressé. "Les parties impliquées seront entendues dans les prochains jours afin de déterminer les circonstances de l'incident", a fait savoir un porte-parole du parquet de Bruxelles.

Plein écran
Archive d'illustration © Baert Marc

Les pompiers de Bruxelles ont dû intervenir deux fois vendredi soir à la Cité Modèle à Laeken, à chaque fois pour un feu de poubelle. À la fin de la seconde intervention, un pompier a été interpellé par une des personnes présentes sur place, a expliqué le porte-parole des pompiers de Bruxelles. 

Coup de poing au visage

"Après un bref échange verbal, cette personne a quitté les lieux avant de brusquement revenir sur ses pas et de tapoter l'épaule du pompier. Ce dernier s'est retourné et a alors reçu un coup de poing au visage. Le pompier a repoussé son agresseur pour se défendre et les deux hommes ont perdu leur équilibre, dévalant un escalier", a commenté le porte-parole des hommes du feu.

Maîtrisé par les pompiers

L'agresseur a alors été maîtrisé par d'autres pompiers en attendant la police. Lui et sa victime ont été emmenés à l'hôpital. Le pompier est en incapacité de travail pour une semaine au moins, selon le porte-parole.

Agresseur alcoolisé

Le parquet précise que l'homme qui a donné le coup de poing était sous influence de l'alcool et n'a donc pu être entendu. "Il sera convoqué dans les prochains jours pour une audition, tout comme les autres protagonistes et les témoins", a précisé le porte-parole du parquet. 

  1. L'office des étrangers remet les visites domiciliaires sur le tapis

    L'office des étrangers remet les visites domiciliai­res sur le tapis

    L'association des juges d'instruction a été dûment conviée, le 27 septembre prochain, pour faire connaître son "avis" et ses "préoccupations" sur le projet de loi relatif aux visites domiciliaires du 7 décembre 2017 devant la commission temporaire chargée d'évaluer la politique de retour volontaire et d'éloignement forcé des étrangers, écrit La Libre Belgique, mercredi. Une invitation étrange, étant donné que le gouvernement est en affaires courantes et que ce projet de loi controversé date de la législature précédente.
  2. Pourquoi le médicament qui peut sauver Pia coûte-t-il près de 2 millions d’euros?

    Pourquoi le médicament qui peut sauver Pia coû­te-t-il près de 2 millions d’euros?

    La petite Pia, un bébé de neuf mois, est atteinte d’amyotrophie spinale, une maladie génétique rare qui se caractérise par une faiblesse musculaire progressive. Seul le Zolgensma, un médicament disponible uniquement aux Etats-Unis, pourrait sauver la petite. Coût du produit: 1,9 millions d’euros. Question que tout le monde se pose: comment un traitement capable de sauver une vie humaine peut-il coûter si cher?
  3. Les Belges et le climat: qu’attendez-vous du monde politique?

    Les Belges et le climat: qu’attendez-vous du monde politique?

    Près de 60% des répondants à la consultation publique en ligne sur le Plan national Énergie Climat (PNEC) demandent du courage et une vision à long terme de la part du monde politique, indiquent mercredi les différents ministres régionaux et du fédéral compétents en matière d'Énergie et de Climat. Une très grande majorité des 60.000 répondants estime que la poursuite du développement des énergies renouvelables devrait être une priorité et qu'il faut investir davantage dans les éoliennes en mer pour la production d'énergie offshore.