Image d'illustration.
Plein écran
Image d'illustration. © BELGA

Port du masque, nouveau baromètre Covid-19, voie de secours d’urgence: tout ce qui change à partir du 1er octobre

Assouplissement de certaines mesures anti-covid, nouveau baromètre Covid-19, hausse tarifs sociaux de l’énergie, voie de secours d’urgence obligatoire en cas d’embouteillage... Voici la liste des changements qui interviendront en Belgique à partir du 1er octobre. 

  1. Couvre-feu, commerces, sport, enseignement: ce qu’il faut savoir sur le “reconfinement partiel” en Wallonie

    Cou­vre-feu, commerces, sport, enseigne­ment: ce qu’il faut savoir sur le “reconfine­ment partiel” en Wallonie

    Après l'annonce des nouvelles mesures restrictives instaurées par le Comité de concertation, les autorités wallonnes ont décidé de “prendre des mesures complémentaires fortes”. Elio Di Rupo évoque “un reconfinement partiel” en Wallonie. Le couvre-feu est élargi de 22 heures à 6 heures du matin à partir de ce samedi 24 octobre. Il est en outre décidé de n’autoriser de faire ses courses qu’à deux. Le gouvernement wallon appelle également les infirmiers et étudiants en médecine à “renforcer les équipes qui sont au front” dans les établissements de soins. Les compétitions et entraînements sportifs amateurs sont autorisés uniquement pour les moins de 12 ans en Fédération Wallonie-Bruxelles. Tous les cours en présentiel sont suspendus jusqu’au 19/11 dans l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie- Bruxelles.
  2. Plongée (sans masque) en Suède: “Cette stratégie ne fonctionnerait pas en Belgique”

    Plongée (sans masque) en Suède: “Cette stratégie ne fonctionne­rait pas en Belgique”

    À première vue, la liberté semble totale en Suède. Au plus fort de l’épidémie, le pays d’Abba, d’Ikea et de Volvo n’a jamais imposé le confinement à sa population et aujourd’hui, les habitants ne doivent pas porter de masque en rue, dans les magasins ou encore dans les écoles. Cependant, notre collègue du journal Het Laatste Nieuws Dietert Bernaers, en reportage à Göteborg, constate que la situation en Suède est plus nuancée que cela. Des règles et des restrictions existent bel et bien. Mais celles-ci sont bien comprises et respectées par la population, laquelle est mise depuis le début devant ses responsabilités par le gouvernement. “Une telle stratégie n’aurait jamais fonctionné en Belgique”, confie un pneumologue belge installé à Göteborg.
  3. Alain Maron défend sa politique, l'opposition émet ses doutes

    Alain Maron défend sa politique, l'oppositi­on émet ses doutes

    Le ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron (Ecolo), longuement auditionné jeudi par la commission spéciale Covid-19 du parlement bruxellois a défendu la ligne politique qu'il a suivie durant la première vague de la pandémie. Il a notamment témoigné, au-delà d'un retour chronologique sur les événements jusqu'à l'été, de la complexité institutionnelle dans la gestion des compétences, du manque de plans de gestion d'épidémies, et du déficit de matériel de protection et de tests durant cette phase.
  1. Fermeture des bars à 23 heures et interdiction de se rassembler la nuit: la Région bruxelloise serre la vis
    Mise à jour

    Fermeture des bars à 23 heures et interdicti­on de se rassembler la nuit: la Région bruxelloi­se serre la vis

    Les cafés et les bars (mais pas les restaurants) de la capitale devront fermer leurs portes dès 23 heures, à partir de lundi et durant les trois prochaines semaines. Les contrôles des rassemblements seront renforcés entre 23 heures et 6 heures du matin pour veiller au respect de l’interdiction de ceux de plus de 10 personnes. Ainsi en a décidé samedi la cellule bruxelloise de crise réunissant les bourgmestres des 19 communes de la capitale, la haut fonctionnaire Viviane Scholliers, les représentants de la Commission communautaire commune et des zones de police.
  2. Des produits d’entretien à des prix imbattables: “On ne voit pas ça souvent”
    Chasseurs de promos

    Des produits d’entretien à des prix imbatta­bles: “On ne voit pas ça souvent”

    La chaîne de magasins Kruidvat organise une vente exceptionnelle de produits ménagers et c’est le principal sujet de discussion du groupe Facebook “Promojagers België” (chasseurs de bonnes affaires, n.d.l.r.). Si vous avez besoin de lessive, d’assouplissant ou de tablettes pour lave-vaisselle, c’est le moment de refaire votre stock. “Par exemple, vous ne payerez que 16 centimes par ‘pod’ de lessive Dash”, explique l’administrateur Gunther Devisch. “C’est très bon marché. On ne voit pas cela très souvent.”