Plein écran
Extrait du spot de campagne © Vlaams Belang

Pour le Vlaams Belang, le travailleur flamand mérite mieux que le fardeau wallon

Une vidéo de la campagne électorale du Vlaams Belang, mise en ligne début avril et repérée mercredi par la DH, a de quoi rester en travers de la gorge au Sud du pays.

Visionnée plus de 29.000 fois à ce jour, la courte vidéo met en scène un cycliste flamand, identifiable au lion -sans griffes rouges- sur son maillot jaune et noir, pédalant en plat pays. Visiblement à la peine, il se fait dépasser facilement par un Allemand, un Néerlandais et un Français, pour qui tout roule.

“Le Flamand travaille dur, et pourtant, notre pays n’avance pas. Nous devons jeter du lest par-dessus bord et arrêter de remplir le puits sans fond wallon et payer la facture de l’immigration que personne n’a demandée”, commente une voix off, tandis qu’à l’arrière du tandem, on découvre la cause du calvaire du cycliste flamand, à savoir un Wallon béat et bedonnant, qui profite de ses efforts et en demande même encore plus. “Le Flamand mérite mieux”, conclut la voix, refermant le spot avec le slogan “notre peuple d’abord”, accompagné du portrait du président du parti d’extrême droite, Tom Van Grieken.

Sur YouTube, les commentaires sous la vidéo ont été désactivés.