Plein écran
© thinkstock

Pourquoi l'école devrait commencer plus tard

Lors de cette rentrée de septembre, dans une nouvelle école de Louvain, les portes ouvriront à 8 heures du matin, mais les cours ne commenceront qu'à 9 heures, et non à 8h ou 8h30 comme souvent ailleurs, pour le bien de ses élèves, question de biorythme et de pics d'activité du cerveau. Prouvé scientifiquement.

"Nous voulions débuter avec un projet complètement nouveau qui correspond mieux aux besoins des élèves. Une heure plus tardive pour le début des cours en fait partie", explique Willem Schoors, directeur de la nouvelle école "Stroom" à Louvain, cité vendredi par la VRT. "Le cerveau des adolescents commence vraiment à bien fonctionner un peu plus tard dans la matinée. Nous tenons ça de la recherche scientifique", affirme-t-il.

Déconcentrés et irritables
Quand les jeunes entrent dans l'adolescence, leur horloge biologique change légèrement, ce qui fait qu'ils sont pris de fatigue plus tardivement en soirée et restent donc actifs plus longtemps: généralement, ils veillent plus tard et se réveillent plus tard que l'adulte moyen, confirme le professeur Olivier Mairesse, spécialiste du sommeil attaché au CHU Brugmann et à la VUB. Si les heures de sommeil nécessaires varient d'un individu à l'autre, il est important que les adolescents puissent dormir suffisamment, sinon cela aura une influence négative sur leurs performances en journée, avec une certaine irritabilité et des difficultés à se concentrer. Que ce soit chez les ados qui ne dorment pas assez ou chez ceux qui se réveillent plus tard, les pics d'activité du cerveau arrivent plus tard dans la journée.

Démarrer en douceur
Le professeur Mairesse s'enthousiasme pour l'initiative de l'école louvaniste -à condition que l'enfant en profite pour rester au lit, évidemment- mais voit difficilement l'idée se généraliser à travers le pays, notamment en raison des problèmes d'organisation que ça pourrait créer au sein des familles. Il suggère par contre de commencer les journées par des matières plus légères ou par l'éducation physique plutôt que par des matières plus consistantes comme les mathématiques.