Photo News
Plein écran
© Photo News

Pourquoi la SNCB va-t-elle fermer 44 guichets? Votre gare est-elle concernée?

Le conseil d’administration de la SNCB a acté mardi la fermeture de 44 guichets dans ses gares d’ici la fin de l’année, soit un sur trois en Belgique, et ce malgré les protestations des syndicats, de l’association des navetteurs et du PTB.

  1. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.
  2. Une rue de Charleroi transformée en dépotoir: “Le ras-le-bol est réel dans le quartier”
    Interviews

    Une rue de Charleroi transfor­mée en dépotoir: “Le ras-le-bol est réel dans le quartier”

    Vendredi passé, le Conseiller Communal à la Ville de Charleroi, Jean-Noël Gillard (Défi), a été agressé à Marcinelle (Charleroi) sur le chemin de son domicile. Il a perdu des écouteurs d’une valeur d’environ 50 euros et a reçu quelques coups de poing dans la nuque, mais a pu s’échapper. Pour aller porter plainte auprès de la police de Charleroi, il a emprunté une rue dans laquelle il a assisté à un spectacle désolant.
  3. Affaire Jürgen Conings: le patron du comité R met en cause l'extrême-droite au sein de l'État

    Affaire Jürgen Conings: le patron du comité R met en cause l'extrême-droi­te au sein de l'État

    Le président du comité de suivi des services de renseignement, dit "comité R", Serge Lipszyc, met en cause la volonté de favoriser des mouvements extrémistes, notamment d'extrême-droite, dans certaines strates de l'État. Il n'identifie personne mais, dans un entretien accordé au magazine Wilfried, il s'interroge sur la façon dont le dossier Jürgen Conings a été suivi et se demande si certains n'avaient pas intérêt à ce que le militaire ne soit jamais retrouvé.