À qui ce genre de scène festive ne manque pas?
Plein écran
À qui ce genre de scène festive ne manque pas? © Shutterstock

Pourra-t-on bientôt vraiment faire la fête?

La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) étudiera d'ici la fin du mois la possibilité de pouvoir réorganiser des petites fêtes dans des circonstances “les plus normales possibles”. “Nous devons voir comment permettre l'organisation de petits événements sans trop de règles, sans masques, sans distances et sans avoir à jongler avec des chiffres”, a-t-elle déclaré dans De Ochtend, sur les ondes de la VRT.

  1. Rentabiliser vos épargnes? Voici comment vous pouvez commencer à investir dans les dividendes
    Economie

    Rentabili­ser vos épargnes? Voici comment vous pouvez commencer à investir dans les dividendes

    Maintenant que les taux d’épargne sont bas en permanence, les investissements dans les actions ou fonds qui paient un dividende (élevé), deviennent de plus en plus populaires. Si les résultats d’entreprise sont favorables, les investisseurs perçoivent de l’argent sur base annuelle via ce dividende, sans devoir vendre leurs actions. Il y a 2 options pour investir dans des actions et des fonds d’investissement qui paient des dividendes: le rendement élevé des dividendes et la forte croissance des dividendes. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la différence.
  2. Épargne-pension: évitez ce piège fiscal

    Éparg­ne-pension: évitez ce piège fiscal

    L’épargne-pension offre un peu de répit financier et vous offre également un avantage fiscal. Pourtant, augmenter l’épargne-pension ne génère pas nécessairement un avantage fiscal plus important. Près de 3.000 épargnants ont même reçu cette année un avantage fiscal moindre que lorsqu’ils avaient épargné un peu moins. C’est ce qu’affirme L’Echo, sur la base de données du SPF Finances. Guide-epargne.be vous explique comment éviter ce piège fiscal.
  3. “Le port du masque pourrait ne plus être obligatoire dans quelques semaines”

    “Le port du masque pourrait ne plus être obligatoi­re dans quelques semaines”

    À la fin du mois d'août, plus de 80% des adultes seront complètement protégés contre le Covid-19 en Belgique. Une couverture vaccinale qui pourrait conduire à de nouveaux assouplissements et à reconsidérer l’obligation du port du masque. “S’il y a peu de virus en circulation, les masques buccaux ne sont utiles que dans certaines situations”, avance l'infectiologue Steven Callens (UGent) à nos confrères de Het Laaste Nieuws.