Image d'illustration.
Plein écran
Image d'illustration. © Florian Van Eenoo Photo News

Préavis de grève chez De Lijn: des actions possibles dès le 9 octobre

Mise à jourLes syndicats des transports en commun flamands De Lijn ont déposé un préavis de grève; des actions sont possibles à partir du 9 octobre. Ils protestent contre la privatisation de certaines activités, comme le transport scolaire, et contre des licenciements. “Nous voulons des garanties solides pour les membres du personnel qui ne veulent pas passer dans une entreprise privée”, indiquent jeudi les syndicats.

  1. La folle histoire derrière le détournement d’un hélicoptère au-dessus de la prison de Forest
    Mise à jour

    La folle histoire derrière le détourne­ment d’un hélicoptè­re au-dessus de la prison de Forest

    Aidé par deux personnes, Mike, 24 ans, a détourné un hélicoptère pour faire sortir de prison sa femme de 27 ans, soupçonnée de meurtre. Cette histoire digne d’un scénario hollywoodien a vraiment eu lieu vendredi en Belgique. Après avoir décollé de l’aéroport d’Anvers, la pilote, menacée par une arme, a été forcée de diriger l’engin vers la prison de Forest. Mais rien ne s’est passé comme prévu.
  2. Le propriétaire du pick-up arborant des symboles nazis réagit: “Je vote à droite mais je ne suis pas un néonazi”

    Le propriétai­re du pick-up arborant des symboles nazis réagit: “Je vote à droite mais je ne suis pas un néonazi”

    Vous l’avez peut-être lu sur notre site hier, un pick-up arborant des symboles nazis a été aperçu dans le cortège du Vlaams Belang qui se rendait à Bruxelles pour protester contre la future coalition Vivaldi. “Ce genre de personnage marginal n’est pas le bienvenu”, avait réagi Tom Van Grieken, leader du parti d’extrême droite flamand. Le propriétaire du véhicule se nomme Emmanuel Maris, un sympathisant d’extrême droite limbourgeois. “Je vote à droite mais je ne suis pas un néonazi”, se défend-il.