Plein écran
image d'illustration © Getty Images

Prison ferme pour avoir tué un chihuahua et brutalisé sa compagne

Le tribunal correctionnel de Hasselt a condamné mardi à 10 mois de prison un habitant de Saint-Trond âgé de 40 ans pour violences conjugales et brutalités envers le chihuahua de sa compagne. 

Lors d'une dispute survenue 27 janvier 2018, le prévenu avait lancé le chien contre le mur, entraînant la mort de celui-ci. L'homme s'était disputé avec sa compagne et était sorti boire. A son retour au domicile vers 0h30, il n'était toujours pas calmé. Il avait frappé sa compagne à la poitrine, alors que celle-ci était au lit. Il s'en était ensuite pris au chien qu'il avait saisi et lancé contre le mur. 

Outre la violence conjugale, le prévenu a donc aussi été reconnu coupable de maltraitance animale. En fixant la peine, le tribunal a tenu compte du passé pénal du prévenu qui a comparu par défaut. Il devra s'acquitter de près de 1.300 euros de dédommagement auprès de son ex-compagne.

  1. Les “veuves de l’EI” Tatiana Wielandt et Bouchra Abouallal seraient en Turquie
    Mise à jour

    Les “veuves de l’EI” Tatiana Wielandt et Bouchra Abouallal seraient en Turquie

    Les combattantes belges en Syrie Tatiana Wielandt, 27 ans, et Bouchra Abouallal, 26 ans, ainsi que leurs enfants ne se trouveraient plus en Syrie mais en Turquie, a-t-on appris mercredi au tribunal de première instance néerlandophone de Bruxelles. Leur avocat, Me Walter Damen, avait introduit une action en référé devant ce tribunal exigeant que la Belgique rapatrie ses ressortissants, femmes et enfants, ou tente au moins de le faire, mais cette procédure est maintenant abandonnée.