photo_news
Plein écran
© photo_news

Procès casino de Namur: la défense plaide l'acquittement

Les avocats de l'épouse et de la fille du haut-fonctionnaire du fisc, Mes Goossens et Martins, ont plaidé mercredi après-midi la prescription des faits et l'acquittement de leurs clientes dans le cadre du procès de fraude, estimée entre 49 et 75 millions d'euros, au casino de Namur sous l'ex-direction, entre 1983 et 2004. Avec le n°2 de l'ingénierie fiscale belge, elles sont accusées d'avoir éludé l'impôt et les droits de succession, d'avoir réalisé de fausses déclarations fiscales et d'avoir blanchi plusieurs millions d'euros.

  1. Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillance policière
    Independer

    Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillan­ce policière

    En été, nombreux sont les cambrioleurs qui profitent de l’absence des vacanciers. Vous partez bientôt en vacances et vous voulez éviter les visiteurs indésirables ? Demandez à la police locale de surveiller régulièrement votre habitation depuis l’extérieur, de jour comme de nuit, ce service est totalement gratuit. Vous pouvez également souscrire une assurance vol supplémentaire. Independer.be vous explique comment protéger votre habitation et son contenu.
  2. "Il existait un pacte de corruption entre Namur et l'ex-direction du casino"

    "Il existait un pacte de corruption entre Namur et l'ex-direction du casino"

    Un "pacte de corruption" entre la Ville de Namur, constituée partie civile, et les anciens dirigeants du casino de Namur "est la genèse du procès", a plaidé mercredi matin l'avocat de l'ancien n°2 de l'ingénierie fiscale belge, Me Lamal, lors de la quatrième journée d'audience consacrée aux plaidoiries de la défense dans le procès de l'ex-direction du casino poursuivie pour une fraude estimée entre 50 et 75 millions d'euros, de 1983 à 2004.