Plein écran
© photo_news

Proximus: les syndicats sont prêts à l'action

Une commission paritaire extraordinaire se tient ce jeudi matin, à partir de 08h00, au siège de l'entreprise de télécommunications de Proximus afin d'informer les représentants des travailleurs des plans de transformation de la société. Des pertes d'emploi sont attendues: selon le ministre de l'Emploi, Kris Peeters, un chiffre de 1.900 licenciements et 1.250 embauches, pas encore définitif, a été présenté par la direction de Proximus mercredi. "Nous attendons la communication officielle. Aucune action n'est encore prévue mais nous sommes prêts à agir", a averti peu avant la réunion Laurent Malengreau, vice-président CGSP pour le secteur télécom-aviation.

  1. Proximus: le plan de restructuration impliquerait 1.900 départs et 1.250 embauches
    Video

    Proximus: le plan de restructu­ra­ti­on implique­rait 1.900 départs et 1.250 embauches

    Le plan de "transformation" de Proximus impliquerait le départ de 1.900 personnes mais aussi 1.250 engagements, a indiqué le ministre de l'Emploi, Kris Peeters, à l'issue d'une réunion avec la CEO et le président du conseil d'administration de l'entreprise, Dominique Leroy et Stefaan De Clerck, le Premier ministre, Charles Michel, et le ministre des Télécommunications, Philippe De Backer. Proximus ne peut pas réagir pour le moment aux déclarations de Kris Peeters.
  2. Proximus a-t-il enfreint la loi? "C'est digne de Gaston Lagaffe"
    Update

    Proximus a-t-il enfreint la loi? "C'est digne de Gaston Lagaffe"

    En cas d'annonce jeudi par Proximus d'une intention de restructuration s'accompagnant de plus de 30 licenciements, la communication du groupe mercredi envers certains membres du gouvernement fédéral et la communication dans la foulée du ministre de l'Emploi Kris Peeters pourraient être constitutives d'une infraction à la loi Renault sur les licenciements collectifs, estime l'avocat Filip Tilleman, spécialisé en droit du travail. Mais d'après le SPF Emploi et Concertation sociale, Proximus est une entreprise publique autonome et est, à ce titre, exclue du champ d'application de la loi Renault sur les licenciements collectifs.
  3. Vincent Van Peteghem: “Possible qu’on ne prenne aucune décision la semaine prochaine. Ou même qu’on renforce les mesures”

    Vincent Van Peteghem: “Possible qu’on ne prenne aucune décision la semaine prochaine. Ou même qu’on renforce les mesures”

    Interrogé à la sortie du Comité de concertation par VTM NEWS, Vincent Van Peteghem (CD&V), vice-Premier et ministre des Finances, s’est exprimé au sujet de cette réunion qui a tourné court. “D’une part, nous voulons éviter une troisième vague, mais d’autre part, nous devons nous assurer que nous pouvons offrir une certaine perspective. Et cet équilibre est difficile à trouver”.
  1. Menacée de devoir quitter un magasin, une cliente utilise sa culotte pour en faire un masque
    Play

    Menacée de devoir quitter un magasin, une cliente utilise sa culotte pour en faire un masque

    27 février
  2. «Luca», le nouveau film d'animation Pixar
    Play

    «Luca», le nouveau film d'animati­on Pixar

    27 février