Plein écran
© Getty

Prudence recommandée sur les hauteurs de la province de Liège

Mise à jourLe ciel sera très nuageux à couvert lundi, avec des périodes de pluie, prévoit l'Institut royal météorologique (IRM). Il neigera au sud du sillon Sambre-et-Meuse, à une altitude supérieure à 400 mètres. La neige deviendra fondante l'après-midi. À plus basse altitude, la neige fondante tombera, suivie de pluie. Les précipitations seront abondantes dans l'est, avec localement un danger de routes glissantes. Il fera entre 1 et 9 degrés, sous un vent généralement modéré. Les rafales pourront toutefois atteindre les 65 km/h à la mer.

Neige et routes glissantes

L'IRM émet un avertissement jaune pour la pluie en provinces de Liège et de Luxembourg à partir de 05h00 lundi, jusque 02h00 mardi. Il émet également des avertissements aux routes glissantes jusque lundi 23h00: jaune en provinces de Namur et de Luxembourg mais orange en province de Liège. Jusqu'à 20 cm de neige sont attendus dans la province liégeoise au-dessus de 500 m et 8 à 12 cm en province de Luxembourg, aussi au-dessus de 500m.

Toutefois, la cellule d’action routière (CAR) a levé la phase de vigilance routière renforcée, annonce-t-elle lundi matin. Elle recommande néanmoins la prudence sur les routes au vu des averses annoncées. Les conditions de circulation se sont améliorées et les prévisions météorologiques annoncent des températures positives: la phase de vigilance renforcée est dès lors levée, explique la CAR. Celle-ci est composée du Centre régional de crise de Wallonie, de la police fédérale de la route et du centre Perex.

Mardi, le ciel sera variable avec quelques averses, surtout dans le nord et l'ouest du pays. Brume et brouillard (givrant) persisteront en Haute Belgique. Le thermomètre affichera 1 à 7 degrés.

Mercredi, le temps redeviendra sec, avec de larges éclaircies, sous des températures comprises entre 1 et 6 degrés. 

  1. “Les femmes ne veulent plus ouvrir les jambes”: le chirurgien misogyne poursuivi
    Play
    mise à jour

    “Les femmes ne veulent plus ouvrir les jambes”: le chirurgien misogyne poursuivi

    L'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes (IEFH) va se porter partie civile contre le chirurgien plasticien Jeff Hoeyberghs, dont les propos sexistes tenus lors d'une conférence du KVHV, une association étudiante flamande conservatrice, ont suscité l'indignation. "Les déclarations de Jeff Hoeyberghs incitent à la discrimination et à la haine contre les femmes. C'est la mission de l'institut d'intervenir", a fait savoir mercredi sa directrice adjointe, Liesbet Stevens. Le conseil social de l’université de Gand a quant à lui proposé la suspension provisoire du KVHV.