Plein écran
Gwendolyn Rutten, président de l’Open VLD, et Elio Di Rupo. © BELGA

PS et sp.a veulent évincer l'Open Vld du fédéral

PS et sp.a ne veulent pas se retrouver dans une coalition suédoise comme celle du gouvernement Michel. Les socialistes accepteront de rejoindre une "bourguignonne" seulement si l'Open Vld est évincé des négociations, ont confirmé des acteurs d'envergure du PS et du sp.a au quotidien De Standaard.

Les informateurs Didier Reynders (MR) et Johan Vande Lanotte (SP.A) essaient actuellement de former une coalition fédérale composée de la N-VA, du MR, du CD&V, de l'Open Vld (l'ancienne équipe de la Suédoise) ainsi que du PS et du sp.a. PS et sp.a ont décidé de lier leur destin et envisagent de vendre chèrement leur participation à une coalition fédérale.

Les informateurs semblent également admettre qu'il y a trop de partis autour de la table. Il était généralement admis que le CD&V ou le sp.a passeraient à la trappe, mais les socialistes ne voient pas les choses de la même façon. Pour eux, c'est l'Open Vld qui doit valser. 

Cette sortie des socialistes met les libéraux flamands dans une position délicate. S'ils restent accoudés à la N-VA, ils pourraient être poussés vers la sortie. Pour éviter cela, ils devraient se tourner vers les écologistes, ce qu'ils ont déjà exclu par le passé.

  1. De plus en plus de grippes, mais pas encore d'épidémie

    De plus en plus de grippes, mais pas encore d'épidémie

    Le nombre de cas de grippe dans notre pays continue d'augmenter, mais reste en dessous du seuil épidémique, a déclaré mercredi l'institut scientifique de santé public dans son rapport hebdomadaire sur la grippe. Entre le 13 et le 19 janvier, 109 personnes pour 100.000 habitants ont consulté leur médecin traitant pour des problèmes de grippe (fièvre, toux, douleurs musculaires, fatigue, etc.). La semaine précédente, il y avait 94 consultations pour 100.000 habitants.
  2. Des messages de haine après le drame à La Panne: une enquête ouverte

    Des messages de haine après le drame à La Panne: une enquête ouverte

    Mardi, une vaste opération de sauvetage de migrants a eu lieu au large de Le Panne. Quatorze personnes étaient montées en pleine nuit dans une embarcation pour tenter la traversée jusqu’au Royaume-Uni. Leur bateau a chaviré et les réfugiés ont regagné le littoral. Six d’entre eux ont été interpellés au cours de l’opération qui a suivi le naufrage. Huit autres sont toujours portés disparus. Suite à certains commentaires haineux publiés sur les réseaux sociaux, une enquête a été ouverte. “Une cellule spécialisée de la Police fédérale est à la recherche de personnes susceptibles d'avoir enfreint la loi anti-raciste”, commente Johan Lescrauwaet, du parquet d’Ypres. “C’est un signal important pour montrer que cela ne sera pas toléré.”