Plein écran
Des centaines de personnes ont perdu leur emploi depuis le rachat de l'entreprise en 2014. © Facebook

Quatorze licenciements chez T.Palm, l'entreprise de construction

Treize personnes qui travaillent chez T.Palm, l'entreprise theutoise de construction, qui emploie 400 personnes à travers la Wallonie, vont être licenciées ce vendredi. Le directeur général a lui été remercié la semaine dernière, rapporte l'Avenir Verviers.

Les raisons de ce licenciement sont à chercher au niveau financier. La direction souhaitant notamment assainir la trésorerie et améliorer la marge.

Depuis le rachat de l'entreprise en 2014 par le consortium SI-HBEL, plus d'une centaine de personnes ont perdu leur emploi, l'entreprise passant de 540 à 400 personnes.

Selon le quotidien, l'entreprise qui a un chiffre d'affaires de 65 millions d'euros soit, 20 millions de moins qu'au moment du rachat, a enregistré un déficit de 2,8 millions d'euros en deux ans.

Ce vendredi, la direction va expliquer ses intentions aux travailleurs qui se réuniront, dans la foulée.

  1. L’affaire Pauwels bouleversée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    L’affaire Pauwels boule­versée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    Me Frank Discepoli, avocat de Farid Hakimi, principal inculpé dans le cadre du dossier des home-jacking dans lequel est inculpé l'animateur Stéphane Pauwels, a demandé à la chambre des mises en accusation de la cour d'appel du Hainaut de prononcer l'irrecevabilité des poursuites, estimant que le chef d'enquête "a pollué ce dossier comme un cancer" en faisant des promesses à un autre inculpé. Il a été imité par d'autres avocats scandalisés par la tournure que prend ce dossier.