Plein écran
Guy Verhofstadt. © belga

Quatre réunions ont rapporté 130.500 euros à Verhofstadt

En 2013, Guy Verhofstadt (Open VLD) a touché un montant brut de 130.500 euros pour sa présence et ses honoraires en tant que membre du conseil d'administration de Sofina, la holding de la famille Boël. "De Tijd" a découvert que l'ex-premier ministre n'a eu que quatre réunions l'année passée.

Citation

Le comte Goblet d'Alviella a encaissé 261.000 euros en 2013 pour son rôle au sein de la holding de la famille Boël

Guy Verhofstadt, le candidat libéral à la présidence de la Commission européenne, fait partie du conseil d'administration de Sofina depuis 2012.

Selon le rapport financier annuel publié par la holding de la famille Boël (voir le document ci-contre), l'ancien premier-ministre a touché un petit pactole en 2013: 130.500€. Surtout que, toujours selon ce même rapport, on peut découvrir que ce montant brut (présence, honoraires) concerne simplement quatre réunions en 2013.

32.625 euros par réunion
Il n'est pas précisé si tous les membres du conseil d'administration ont été présents lors de chaque réunion. "Une présence moyenne de 98%", peut-on lire dans ce document de 94 pages. Ce qui est certain: Guy Verhofstadt a empoché 32.625€ pour chaque réunion organisée par Sofina en 2013.

Parmi les onze membres du conseil d'administration de Sofina, certains ont gagné encore plus d'argent que Guy Verhofstadt. Par exemple: le comte Goblet d'Alviella a encaissé 261.000€ en 2013 pour son rôle au sein de la holding de la famille Boël.