Plein écran
© Photo News

"Que" 437 cas de violence physique à la STIB en 2009

Le service de sécurité de la STIB a enregistré en 2009 une baisse du nombre de cas de violence physique sur le réseau de transport en commun bruxellois, selon des chiffres diffusés par la député bruxelloise Carla Dejonghe (Open Vld).
 
Les agents de la STIB ont ainsi enregistré 437 interventions l'an dernier, pour 498 un an plus tôt. Les stations les plus touchées sont Simonis, De Brouckère, Gare du Midi, Rogier et Louise.
 
Le personnel de la STIB a été visé par des agressions physiques à 46 reprises en 2009, et 83 plaintes ont été déposées pour des agressions verbales.
 
Les coûts de restauration après des actes de vandalisme (dont les graffiti) se sont élevés à 750.000 euros.(belga)

  1. Des demandeurs d'asile dénoncent des violences policières lors d’une tentative de rapatriement

    Des demandeurs d'asile dénoncent des violences policières lors d’une tentative de rapatrie­ment

    Deux demandeurs d'asile déboutés et rapatriés de force affirment avoir été brutalisés par la police fédérale lors d'une tentative de rapatriement. Ils parlent de coups sur tout le corps, disent avoir eu la bouche et le nez pincés et les cheveux tirés, selon la RTBF. Les deux migrants auraient déposé plainte auprès du parquet de Hal-Vilvorde et au moins l'un d'entre-eux se serait constitué partie civile. Le parquet dit n'avoir connaissance que d'une plainte. "L'enquête suit son cours", assure-t-il.
  2. Des membres belges du forum néonazi Iron March démasqués

    Des membres belges du forum néonazi Iron March démasqués

    Plusieurs Belges apparaissent parmi les noms des membres d’Iron March, un forum en ligne pour néonazis. Sans fard, ils s’y disent homophobes, islamophobes et antisémites, prêt à l’action au travers de milices locales. Le journal flamand De Morgen a eu accès aux données de quelques uns des participants, après que le site a été hacké. Parmi eux, au moins quatre Flamands, un Wallon et une Française résidant à Bruxelles.