La Première ministre Sophie Wilmès, à l'avant-plan, lundi, en conférence de presse
Plein écran
La Première ministre Sophie Wilmès, à l'avant-plan, lundi, en conférence de presse © EPA

Que peut-on faire à 5 ou à 10? La réponse à toutes vos questions suite aux nouvelles mesures du CNS

CoronavirusDès mercredi et pendant quatre semaines, nous ne pourrons notamment plus voir que 5 personnes en dehors de notre famille / foyer, comme l’a décidé lundi le Conseil national de sécurité (CNS). Mais les mesures annoncées n’ont pas manqué de créer une certaine confusion. Nous éclaircissons ici les principaux sujets et les questions associées.

  1. Promos folles au pays des télécoms : offrez-vous un abonnement internet moins cher pour Noël
    Montelco

    Promos folles au pays des télécoms : of­frez-vous un abonnement internet moins cher pour Noël

    Les vacances de Noël approchent. Cela signifie non seulement que vous et vos enfants serez plus souvent à la maison, mais aussi que vous serez beaucoup plus souvent sur internet pour jouer et regarder des films de Noël en streaming, par exemple. Comment garantir une connexion internet suffisante pour toute la famille ? Et à quoi devez-vous faire attention au moment de souscrire un abonnement ? MonTelco.be a mené l’enquête.
  2. Bulle sociale réduite, magasins, télétravail: les nouvelles mesures fortes du CNS
    Conseil national de sécurité

    Bulle sociale réduite, magasins, télétra­vail: les nouvelles mesures fortes du CNS

    Le Conseil national de sécurité réuni ce lundi matin a décidé de restreindre la bulle sociale à cinq personnes par foyer. Les enfants de moins de 12 ans ne doivent pas être inclus dans le décompte. Le télétravail est “fortement recommandé” par les autorités qui appellent également chaque citoyen à se rendre seul au magasin pour faire ses achats. Le nombre de personnes autorisées à participer à des évènements en intérieur et extérieur est réduit de moitié, respectivement à 100 et 200 personnes. “Nous agissons de manière drastique afin de ne pas hypothéquer la rentrée scolaire de septembre”, a commenté Sophie Wilmès.