Plein écran
Zuhal Demir, secrétaire d'État à l'Égalité des Chances. © belga

Racisme au Pukkelpop: Zuhal Demir veut emmener les auteurs au musée de l'Afrique

La secrétaire d'Etat à l'Egalité des chances Zuhal Demir souhaite emmener les festivaliers du Pukkelpop qui se sont rendus coupables d'actes racistes au musée de l'Afrique de Tervuren, a-t-elle indiqué mardi à l'issue d'un entretien avec eux. L'un des auteurs s'y est d'ores et déjà engagé, a-t-elle ajouté.

Le Parquet du Limbourg a ouvert une enquête lundi au sujet d'un acte sérieux de racisme commis durant le festival. Une jeune fille bruxelloise a témoigné au sujet d'actes verbaux et physiques dont elle et sa soeur ont été victimes, dans l'indifférence générale. "Couper les mains, le Congo est à nous", ont notamment chanté certains protagonistes. La jeune fille a mis en ligne une vidéo qui atteste des faits.

Zuhal Demir a réuni mardi les jeunes hommes à l'origine des faits. "Il s'agit de faits inacceptables et il appartient à présent à la justice de faire son travail", a-t-elle réagi. "Mais ils se rendent compte dès à présent qu'ils ont commis une énorme faute. Rien ne nous permet d'être fier de notre passé colonial. C'est la raison pour laquelle je les ai invités au musée de l'Afrique afin qu'ils prennent la mesure des horribles faits perpétrés à l'époque", a-t-elle ajouté alors qu'elle exerce également la tutelle sur les institutions scientifiques fédérales.

Le musée de Tervuren a subi une profonde rénovation. Le nouveau musée exposera une vision contemporaine et décolonisée de l'Afrique alors qu'il a longtemps été vu comme un musée colonial.

Appel au calme
La secrétaire d'Etat a également lancé un appel au calme mardi. "Cette affaire commence à prendre des proportions sur les réseaux sociaux, cela n'aide personne à progresser, il faut que cela cesse. Il s'agit d'étudiants, qui sont jeunes et qui avaient bu", a-t-elle contextualisé.

  1. Deux frères se crashent en Porsche: “Il aimait rouler vite mais connaissait sa voiture par cœur”

    Deux frères se crashent en Porsche: “Il aimait rouler vite mais connais­sait sa voiture par cœur”

    Alors que la commune de Wijnegem (province d’Anvers) vient d’obtenir la promesse de voir installer un dispositif de contrôle de trajet sur la “route de la mort”, deux frères y ont été victimes d'un crash d’une extrême violence ce vendredi. La Porsche 911 turbo de Pedro, 44 ans, et Gaby, 39 ans, a été littéralement sectionnée lors de l’impact contre un arbre. L’aîné lutte pour sa vie sur son lit d’hôpital tandis que le cadet a été tué sur le coup. Ensemble, ils avaient une affaire de voiture de luxe d’occasion. “Oui, ils aimaient les voitures puissantes, mais ils les connaissaient de A à Z”.
  2. Drame à Grammont: Nick aurait poignardé son grand-père qui refusait de lui donner de l’argent
    Mise à jour

    Drame à Grammont: Nick aurait poignardé son grand-pè­re qui refusait de lui donner de l’argent

    Mercredi, un homme de 81 ans a perdu la vie à Grammont, poignardé par son petit-fils. Le soir-même, les voisins ont aperçu le suspect, Nick, 23 ans, acheter une glace au marchand de glace ambulant. Quelques minutes plus tard, il s’est rendu chez son grand-père avant de le poignarder à mort avec une paire de ciseaux. Il s’est ensuite retourné contre sa grand-mère, qui tentait d’intervenir. On soupçonne aujourd’hui le jeune homme d’avoir sonné à la porte de ses grands-parents pour réclamer de l’argent pour s’acheter de la drogue. Il a été placé sous mandat d’arrêt et inculpé d’assassinat et de tentative de meurtre sur sa grand-mère, a indiqué vendredi le parquet de Flandre orientale.