Centrale nucléaire de Doel.
Plein écran
Centrale nucléaire de Doel. © Photo News

Rapport concluant: la sortie du nucléaire en 2025 est possible

La sortie du nucléaire est possible sans mettre en danger la sécurité d’approvisionnement et l’impact sur les prix de l’électricité est “limité”. Le rapport d’évaluation du SPF Économie, que Het Nieuwsblad a pu consulter, est concluant. C’est ce que révèlent également De Standaard et Het Belang van Limburg.

  1. La Belgique doit-elle craindre une pénurie d’électricité cet hiver? Un risque “plutôt faible”, mais...

    La Belgique doit-elle craindre une pénurie d’électricité cet hiver? Un risque “plutôt faible”, mais...

    Dans des conditions météorologiques normales, les gestionnaires européens de réseaux électriques ne prévoient pas de pénurie d’électricité en Europe cet hiver. Seule la France présente un risque accru en janvier et février, lorsque les températures sont très froides, selon le rapport annuel “Winter Outlook” d’Entso-E, l’association des opérateurs européens de réseaux à haute tension.
  1. Près de 700 fonds d'investissement en Belgique: comment faire le meilleur choix?
    Guide-epargne.be

    Près de 700 fonds d'investis­se­ment en Belgique: comment faire le meilleur choix?

    Ceux qui investissent leur argent, pourraient bien obtenir un rendement considérable. Mais est-il vrai que les jeunes ont intérêt à investir dans un fonds d’investissement dynamique et que les personnes plus âgées ont intérêt à investir dans un fonds défensif? Quelles sont les différences entre ces fonds? Et comment devez-vous vous y prendre? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique de quelles options vous disposez.
  2. La sortie du nucléaire n’aura qu’un impact limité sur les prix, selon le rapport d'évaluation

    La sortie du nucléaire n’aura qu’un impact limité sur les prix, selon le rapport d'évaluati­on

    Le rapport d’évaluation sur la sortie complète du nucléaire d’ici fin 2025, que la ministre fédérale de l’Energie, Tinne Van der Straeten (Groen), doit présenter vendredi au conseil des ministres restreint, conclut que l’impact sur le prix serait “limité”, rapportent jeudi Le Soir et la RTBF, qui ont consulté le document. La transition est évaluée à 257 millions d’euros par an pendant 15 ans.