La situation est revenue à la normale dès samedi en début d'après-midi à Brussels Airport, malgré la grève du zèle menée par certains agents de la police aéroportuaire.
Plein écran
La situation est revenue à la normale dès samedi en début d'après-midi à Brussels Airport, malgré la grève du zèle menée par certains agents de la police aéroportuaire. © BELGA

Retour à la normale à Brussels Airport, mais pas pour longtemps...

La situation est revenue à la normale dès samedi en début d'après-midi à Brussels Airport, malgré la grève du zèle menée par certains agents de la police aéroportuaire. De nouvelles perturbations sont toutefois attendues demain/dimanche matin alors que 36.000 voyageurs doivent décoller de Zaventem, a indiqué une porte-parole de l'aéroport.

Samedi matin, des files allant jusqu'à 45 minutes se sont formées pour les vols hors-Schengen, les plus impactés par les actions des policiers. Elles se sont ensuite résorbées en début d'après-midi, lorsque le flux de passagers a diminué.

De nouvelles perturbations, sans doute comparables à celles de vendredi, sont néanmoins attendues demain/dimanche, "une journée plus chargée, avec 36.000 passagers sur le départ contre 30.000 ce samedi", a expliqué la porte-parole. 

Avis aux voyageurs: arrivez bien à l’avance

Comme ces derniers jours, l'aéroport conseille donc aux voyageurs d'arriver au moins trois heures à l'avance pour les vols hors-Schengen et deux heures pour les autres vols.

Les agents de la police aéroportuaire protestent contre un manque de personnel et du matériel défaillant. Leur action pourrait se poursuivre jusqu'au 1er mars inclus.