Rudi Vervoort, le ministre-président bruxellois, photographié lors de la conférence de presse après du Codeco concernant l'évolution du Covid-19.
Plein écran
Rudi Vervoort, le ministre-président bruxellois, photographié lors de la conférence de presse après du Codeco concernant l'évolution du Covid-19. © Photo News

Rudi Vervoort: “La Région bruxelloise met les assouplissements sur pause”

Alors que le Premier ministre Alexander De Croo a indiqué vendredi que plusieurs assouplissements allaient être appliqués à l’échelle nationale dès le 1er septembre, il a ajouté dans la foulée que des mesures plus strictes seraient maintenues à Bruxelles où le taux de vaccination contre le coronavirus est encore assez faible. La Région bruxelloise “met les assouplissements sur pause”, a enchaîné le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort au cours de la conférence de presse qui suivait le Comité de concertation vendredi.

  1. Vervoort annonce “aucun assouplissement à Bruxelles”, Bouchez réplique et vise Alain Maron
    mise à jour

    Vervoort annonce “aucun assouplis­se­ment à Bruxelles”, Bouchez réplique et vise Alain Maron

    Bruxelles devra encore attendre encore au moins un mois avant de connaître les assouplissements des mesures sanitaires, a annoncé vendredi le ministre-président Rudi Vervoort (PS) à quelques heures de la réunion du comité de concertation. La situation épidémiologique dans la capitale ne permettra pas de lever une série de restrictions qui disparaîtront en revanche en Flandre et en Wallonie.
  1. Nouvelle manifestation des chauffeurs LVC dans le centre de Bruxelles lundi matin
    mise à jour

    Nouvelle manifesta­ti­on des chauffeurs LVC dans le centre de Bruxelles lundi matin

    Près d’une centaine de chauffeurs LVC (location de voiture avec chauffeur) selon la police de Bruxelles-Ixelles et jusqu’à un peu plus de 200 selon des associations du secteur, se sont doucement rassemblés lundi matin à compter de 07h00 sur le boulevard Pachéco. Ils étaient venus protester, au nom des travailleurs bruxellois sous licences flamandes et wallonnes, contre les contrôles qui ont eu lieu en fin de semaine dernière. Le cortège a démarré vers 10h15 pour se rendre boulevard du Régent, devant le cabinet du ministre-président du gouvernement bruxellois Rudi Vervoort (PS), qui s’est entretenu avec une délégation.