Plein écran
Le roi Philippe, Rudy Demotte et Geert Bourgeois ce matin au Palais royal. © BELGA

Rudy Demotte et Geert Bourgeois sont arrivés au Palais

Mise à jourPressentis pour succéder aux informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte, Rudy Demotte (PS) et Geert Bourgeois (N-VA) ont franchi les grilles du Palais royal vers 9h30. On ignore à ce stade quel sera l’objet de leur mission. 

Plein écran
© BELGA

Geert Bourgeois (N-VA) et Rudy Demotte (PS), duo pressenti pour devoir diriger des discussions de préformation d’un gouvernement fédéral, sont reçus en audience mardi matin au Palais royal, a communiqué ce dernier vers 9h30.

Préparer les négociations

Après le rapport final lundi des informateurs Johan Vande Lanotte et Didier Reynders, qui ont mené une mission d’information de plus de quatre mois à la suite des élections du 26 mai dernier, il est attendu que le Roi désigne un nouveau duo, PS- N-VA, pour préparer de futures négociations.

Deux ex-ministres-présidents

Les noms de Rudy Demotte, ancien ministre-président wallon et ministre-président de FWB, actuel président du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et Geert Bourgeois, ancien ministre-président flamand, circulaient déjà dans les médias ces dernières heures.

Plein écran
© Photo News
Plein écran
© Photo News
Plein écran
Archives © BELGA
Plein écran
Archives © BELGA
Plein écran
© BELGA
  1. Une affaire de pédophilie hors norme devant la justice belge
    mise à jour

    Une affaire de pédophilie hors norme devant la justice belge

    Cinq hommes – trois Belges, un Néerlandais et un Britannique - sont accusés d’être au cœur d’un réseau pédophile sans précédent, qui a été actif en Belgique et à l’étranger. Ils auraient durant plusieurs années, fabriqué et diffusé de la pédopornographie. Il est question de 9 millions de photos et vidéos. Les suspects, pères de famille et célibataires, comparaissent vendredi devant le tribunal correctionnel de Termonde. Il y aurait des milliers de victimes, dont 38 ont pu être identifiées pour l’instant par les enquêteurs. Il s’agit des propres enfants des suspects, beaux-enfants et enfants de connaissances. “C’est le plus gros dossier depuis la création de Child Focus”, confirme Kris Luyckx, l’avocat qui représente l’organisation qui lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants.