"Dégoût" de Sammy Mahdi face à une photo utilisée pour un article de la RTBF
Plein écran
"Dégoût" de Sammy Mahdi face à une photo utilisée pour un article de la RTBF © Twitter Sammy Mahdi

Sammy Mahdi consterné par le choix d’une photo de la RTBF: “Le respect est mort”

“Même un migrant parfait ne sera jamais flamand pour la moitié des Flamands”, titraient presque tous les médias en ligne belges, dont la RTBF, ce mardi. Cette information, dont nous vous parlions également ce matin, était tirée d'un sondage relayé par la VRT et de Standaard et évoquant la vision des Flamands sur les migrants et la nationalité belge. Grossière erreur de jugement sur le site de la RTBF: l’article était illustré par une photo de Sammy Mahdi. Un choix qui a -entre autres- choqué le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, et que la chaîne publique regrette désormais.

  1. “Scandaleux que le néerlandais ne soit pas obligatoire à l’école”: la sortie de Sammy Mahdi relance le débat en Wallonie

    “Scandaleux que le néer­landais ne soit pas obligatoi­re à l’école”: la sortie de Sammy Mahdi relance le débat en Wallonie

    “Le Fédéral devrait pouvoir obliger les Wallons à apprendre le néerlandais”. La déclaration de Sammy Mahdi dans les colonnes de La Libre et de la DH a relancé le débat au sud du pays. Le secrétaire d’État juge en effet “scandaleux” que le néerlandais ne soit toujours pas obligatoire en Wallonie. Mais la prise de conscience opère enfin...
  2. Pour la majorité des Flamands, un migrant ne sera jamais un “vrai Flamand”

    Pour la majorité des Flamands, un migrant ne sera jamais un “vrai Flamand”

    Plus de la moitié des électeurs flamands (55%) pensent que le fait d’être né en Belgique est une condition pour pouvoir se dire “vraiment” Belge ou Flamand. Par définition, les nouveaux arrivants ne peuvent donc pas, à leurs yeux, être considérés comme tels, et ce quels que soient leurs efforts. C’est ce qui ressort de ‘De Stemming’, un sondage mené auprès de quelque 2.000 Flamands par l’Université d’Anvers et la VUB pour le compte de De Standaard et de la VRT.
  3. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »