Plein écran
© photo_news

Samusocial: la première demi-heure de la séance de mercredi aura lieu à huis clos

La commission d'enquête du parlement bruxellois chargée de se pencher sur la gestion du Samusocial entendra mercredi trois membres de la direction de l'association. Ces personnes ont souhaité voir leur droit à l'image et le respect de leur vie privée préservés, a rappelé mardi le service des relations publiques du parlement régional.

Il est donc demandé de ne pas filmer, ni de photographier ces témoins.

La première demi-heure de la séance, qui débutera à 13h00, sera consacrée à un huis clos entre les commissaires. Celui-ci sera consacré à la préparation des travaux d'ici les vacances parlementaires.

Seront entendus à partir de 13h30, le directeur administratif et financier de l'asbl, Aurélien Doffigny, le directeur opérationnel, Gregory Polus, et la directrice pédagogique de l'association, Laurence Bourguignon.

Ces trois directeurs auraient dû être entendus jeudi dernier. Toutefois, la prolongation de l'audition à huis clos d'un autre témoin à l'identité tenue secrète avait incité le bureau de la commission à convoquer celles-ci une nouvelle fois mercredi.

  1. Deux frères se crashent en Porsche: “Il aimait rouler vite mais connaissait sa voiture par cœur”

    Deux frères se crashent en Porsche: “Il aimait rouler vite mais connais­sait sa voiture par cœur”

    Alors que la commune de Wijnegem (province d’Anvers) vient d’obtenir la promesse de voir installer un dispositif de contrôle de trajet sur la “route de la mort”, deux frères y ont été victimes d'un crash d’une extrême violence ce vendredi. La Porsche 911 turbo de Pedro, 44 ans, et Gaby, 39 ans, a été littéralement sectionnée lors de l’impact contre un arbre. L’aîné lutte pour sa vie sur son lit d’hôpital tandis que le cadet a été tué sur le coup. Ensemble, ils avaient une affaire de voiture de luxe d’occasion. “Oui, ils aimaient les voitures puissantes, mais ils les connaissaient de A à Z”.
  2. Drame à Grammont: Nick aurait poignardé son grand-père qui refusait de lui donner de l’argent
    Mise à jour

    Drame à Grammont: Nick aurait poignardé son grand-pè­re qui refusait de lui donner de l’argent

    Mercredi, un homme de 81 ans a perdu la vie à Grammont, poignardé par son petit-fils. Le soir-même, les voisins ont aperçu le suspect, Nick, 23 ans, acheter une glace au marchand de glace ambulant. Quelques minutes plus tard, il s’est rendu chez son grand-père avant de le poignarder à mort avec une paire de ciseaux. Il s’est ensuite retourné contre sa grand-mère, qui tentait d’intervenir. On soupçonne aujourd’hui le jeune homme d’avoir sonné à la porte de ses grands-parents pour réclamer de l’argent pour s’acheter de la drogue. Il a été placé sous mandat d’arrêt et inculpé d’assassinat et de tentative de meurtre sur sa grand-mère, a indiqué vendredi le parquet de Flandre orientale.