Sans cesse sifflée et harcelée dans la rue, elle transforme sa frustration en chanson

Un coup de gueule en chanson. 

Lydie Thonnard a l’habitude de traverser sa commune de Schaerbeek à vélo. Un moyen de transport de plus en plus désagréable qui l’amène malheureusement chaque jour à croiser sur son chemin quelques courtisans indélicats, voire pire. Cette jeune professeure de musique en avait marre de subir les interpellations vulgaires des hommes dans la rue : elle a donc décidé d’en faire une chanson. 

Plein écran
Capture d'écran © Capture d'écran

Succès sur Facebook

Son coup de gueule musical inspiré, relayé par la RTBF, a récolté un succès inattendu sur Facebook où le clip a déjà été visionné près de 15.000 fois. Si le ton est délibérément léger, le morceau aborde une problématique urbaine réelle: neuf femmes sur dix affirment avoir déjà été victimes de harcèlement ou d’insultes dans la rue, en Belgique. Une statistique même revue à la hausse dans certains quartiers de la capitale. 

“Je ne suis pas de la viande sur un vélo, me siffle pas”. Un titre militant à découvrir ci-dessus.