Plein écran
© photo_news

Sept Belges sur dix veulent plus de contrôles de trajet

Septante pour cent des usagers belges de la route se prononcent en faveur d'une augmentation des contrôles de trajet sur les autoroutes. La moitié des Belges interrogés se dit par ailleurs contre les détecteurs de radars placés dans les voitures, révèle le Baromètre Mobilité de l'organisation flamande VAB. L'avis des Belges tombe bien: l'an prochain, les contrôles de trajet seront triplés (en Flandre).

Ce sont 2.000 usagers belges de la route qui ont été sélectionnés par VAB pour répondre à un questionnaire concernant leur approche de la vitesse sur la route et des sanctions qui en découlent. Sept personnes sur dix a estimé que le système des contrôles de trajet devait être étendu. Pour six sondés sur dix par contre, c'est surtout en agglomération que les limitations de vitesse devraient être strictement contrôlées.

Conduite responsable
La VAB considère pour sa part que les contrôleurs de trajet actuels, encore rares sur nos routes, devraient d'abord être évalués avant que le nouveau système ne soit installé. "Le but doit être d'amener les conducteurs à une attitude plus responsable, pas de faire exploser le nombre total d'amendes", explique la VAB.

Moitié d'accidents avec blessés
À partir de 2015, les contrôles de trajet passeront de 7 à 21 en Flandre: 11 nouveaux à Anvers, deux en Brabant flamand et un dans le Limbourg. Selon la VAB, l'efficacité de ces contrôles est tout simplement indiscutable (et cela vaut pour tout le pays): les plus gros excès de vitesse chutent considérablement dans les zones de contrôles de trajet, le trafic y est plus homogène donc les émissions moins importantes et enfin, argument de poids, les accidents avec blessés y diminuent de moitié.

Pas de Coyote et ne pas situer les radars à l'avance
Si c'est l'unanimité du côté des contrôles de trajets, ce n'est pas le cas pour les détecteurs de radars. Les sondés se prononcent à hauteur de 55% en défaveur des appareils de type Coyote grâce auxquels certains conducteurs ainsi ponctuellement avertis baissent leur vitesse à l'approche d'un contrôle effectif. Six automobilistes sur dix ajoutent enfin que le lieu exact d'un contrôle de vitesse ne devrait jamais être communiqué à l'avance.

  1. Combien une vie vaut-elle? “Il faut d’urgence poser des limites aux firmes pharmaceutiques”

    Combien une vie vaut-el­le? “Il faut d’urgence poser des limites aux firmes pharmaceu­ti­ques”

    Le cas de la petite Pia, pour laquelle les parents ont dû lancer une vaste campagne de dons par SMS, dévoile le pouvoir quasi absolu des firmes pharmaceutiques quant au tarif fixé pour les formules qu’elles commercialisent. Les centaines de milliers d’euros, voire les millions demandés donnent le vertige et poussent des patients désespérés à faire appel à la générosité du public car les gouvernements rechignent à payer la note. “Nous devons d’urgence poser des limites à l’industrie pharmaceutique car sinon, où les firmes s’arrêteront-elles?”.
  2. Deux personnes inculpées de traitements inhumains sur un sexagénaire à Dampremy

    Deux personnes inculpées de traite­ments inhumains sur un sexagénai­re à Dampremy

    La belle-fille d'un sexagénaire et le frère de cette dernière ont été inculpés de traitements inhumains et dégradants sur J.B., âgé de 63 ans, à Dampremy, indique mercredi le parquet de Charleroi. La victime a subi différents sévices après avoir été recueilli chez son fils et sa belle-fille à la suite de thromboses. Elle devait en outre vivre en dehors de leur maison entre 6h00 et 22h00.