Marc Van Ranst
Plein écran
Marc Van Ranst © BELGA

“Si ça continue comme ça, vous n'aurez plus aucun expert la prochaine fois”, avertit Marc Van Ranst

“Si ça continue comme ça, vous n'aurez plus aucun expert la prochaine fois”, a averti mercredi Marc Van Ranst. Le virologue de la KU Leuven, très impliqué depuis le début de la pandémie de Covid-19 est revenu mercredi devant la commission spéciale Covid de la Chambre sur les menaces dont il fait l'objet. 

  1. Combien devrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauffe-terrasse électrique durant une heure?
    Monenergie.be

    Combien de­vrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauf­fe-terrasse électrique durant une heure?

    Le variant Omicron du coronavirus se propage très rapidement. Toutefois, le risque d’infection est encore toujours plus faible à l’air libre qu’à l’intérieur. Le chauffage de terrasse vous permet de rencontrer des gens à l’extérieur même lors des journées plus froides. Mais que consomme une telle source de chaleur électrique? Monenergie.be a calculé ceci.
  2. Marc Van Ranst: “La pression populaire est trop forte, impossible de ne rien faire”

    Marc Van Ranst: “La pression populaire est trop forte, impossible de ne rien faire”

    Très attendu, le Comité de concertation a débuté peu après 9 heures, ce mercredi matin. À l’issue de la réunion, des assouplissements devraient être annoncés. Parmi eux, la levée de l'interdiction des voyages non-essentiels, la reprise des métiers de contact et la réouverture des commerces non-essentiels sans rendez-vous ( certainement le 26 avril). Selon le virologue Marc Van Ranst, la pression de la population est importante et il s’avère impossible de conserver les mesures actuelles même si sur papier les chiffres n’offrent pas une importante marge de manoeuvre.