Skeyes: le gouvernement charge ses avocats d'étudier la possibilité d'actions en justice

Le gouvernement fédéral a chargé vendredi ses avocats de préparer des hypothèses sur la possibilité d'actions en justice pour abus de droit vis-à-vis de ceux qui bloquent la situation chez Skeyes en proie à un conflit social. Le Premier ministre Charles Michel a justifié cette évolution en invoquant les conséquences du conflit sur l'économie du pays. 

Le gouvernement fédéral lance "de toute urgence un appel à la responsabilité" afin qu'une solution soit trouvée, a dit M. Michel. Le gouvernement constate également que "le monopole de Skeyes est un problème" sur lequel il faudra travailler à moyen terme. 

Plein écran
Charles Michel, Premier ministre. © BELGA
  1. Des demandeurs d'asile dénoncent des violences policières lors d’une tentative de rapatriement

    Des demandeurs d'asile dénoncent des violences policières lors d’une tentative de rapatrie­ment

    Deux demandeurs d'asile déboutés et rapatriés de force affirment avoir été brutalisés par la police fédérale lors d'une tentative de rapatriement. Ils parlent de coups sur tout le corps, disent avoir eu la bouche et le nez pincés et les cheveux tirés, selon la RTBF. Les deux migrants auraient déposé plainte auprès du parquet de Hal-Vilvorde et au moins l'un d'entre-eux se serait constitué partie civile. Le parquet dit n'avoir connaissance que d'une plainte. "L'enquête suit son cours", assure-t-il.
  2. Des membres belges du forum néonazi Iron March démasqués

    Des membres belges du forum néonazi Iron March démasqués

    Plusieurs Belges apparaissent parmi les noms des membres d’Iron March, un forum en ligne pour néonazis. Sans fard, ils s’y disent homophobes, islamophobes et antisémites, prêt à l’action au travers de milices locales. Le journal flamand De Morgen a eu accès aux données de quelques uns des participants, après que le site a été hacké. Parmi eux, au moins quatre Flamands, un Wallon et une Française résidant à Bruxelles.