Skeyes: le gouvernement charge ses avocats d'étudier la possibilité d'actions en justice

Le gouvernement fédéral a chargé vendredi ses avocats de préparer des hypothèses sur la possibilité d'actions en justice pour abus de droit vis-à-vis de ceux qui bloquent la situation chez Skeyes en proie à un conflit social. Le Premier ministre Charles Michel a justifié cette évolution en invoquant les conséquences du conflit sur l'économie du pays. 

Le gouvernement fédéral lance "de toute urgence un appel à la responsabilité" afin qu'une solution soit trouvée, a dit M. Michel. Le gouvernement constate également que "le monopole de Skeyes est un problème" sur lequel il faudra travailler à moyen terme. 

Plein écran
Charles Michel, Premier ministre. © BELGA
  1. Vingt-cinq ans de prison requis à l'encontre de Christian Van Eyken et sa compagne
    Mise à jour

    Vingt-cin­q ans de prison requis à l'encontre de Christian Van Eyken et sa compagne

    L’avocate générale Laure Wynants a requis, jeudi vers 14h30, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, des peines de 25 ans de prison à l’encontre de Christian Van Eyken et de Sylvia B. Elle a considéré qu’il existait un faisceau d’indices graves, précis et concordants qui doivent conduire les juges à déclarer ce couple coupable d’avoir assassiné Marc Dellea, le premier mari de Sylvia B., le 8 juillet 2014 à Laeken.