“Solidarité Culture Liège”, l’appel lancé pour aider les structures culturelles

L’action “Solidarité Culture Liège” demande aux responsables politiques de la Ville et de la Province de prendre en considération des associations peu ou pas subventionnées. Une pétition en ligne a déjà récolté plusieurs centaines de signatures.

  1. Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquences pour votre assurance
    Guide-epargne.be

    Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquen­ces pour votre assurance

    L’année dernière, de nombreux Belges ont commencé à effectuer des travaux de rénovation. Dans ce contexte, il est fort probable que la valeur réelle de leur bien immobilier ne correspond plus à la valeur déterminée par l’assureur dans la police incendie. Afin d’éviter les conséquences financières en cas de sinistre, ils ont donc intérêt à informer leur assureur au sujet des travaux effectués. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment vous devez vous y prendre.
  2. En tant que jeune comédien, Mathieu craint pour l’avenir: “On se dit qu’on ne pourra plus faire notre métier”

    En tant que jeune comédien, Mathieu craint pour l’avenir: “On se dit qu’on ne pourra plus faire notre métier”

    Depuis le début du confinement, et encore maintenant, de nombreuses voix s’élèvent dans le secteur culturel. Comédiens, chanteurs, musiciens, metteurs en scène, beaucoup regrettent que leur cas n’ait pas encore été abordé par le Conseil National de Sécurité. En plus de cela, Mathieu Laviolette, un jeune comédien originaire de Verviers, craint ce qu’il va se passer dans les mois qui vont suivre la crise sanitaire.
  3. En route vers le contrôle technique : il est temps d'inspecter également votre assurance auto !

    En route vers le contrôle technique : il est temps d'inspec­ter également votre assurance auto !

    Si votre voiture a quatre ans, alors vous devez la faire contrôler. Mais votre véhicule n’est pas le seul à devoir être en ordre. Votre assurance mérite, elle aussi, un contrôle régulier. L’assurance full omnium de votre voiture est-elle encore pertinente ? Et quel est le bon moment pour demander à votre assureur de convertir votre full omnium en mini omnium ? Pour vous, Independer.be fait la liste des éléments importants à prendre en considération.
  1. Le coronavirus ou la difficile crise du secteur culturel: “Les politiques vont devoir nous rendre des comptes !”

    Le coronavi­rus ou la difficile crise du secteur culturel: “Les politiques vont devoir nous rendre des comptes !”

    Le secteur culturel connaît ce que l’on pourrait appeler “une (très) mauvaise passe”. Concerts, soirées, expositions, événements, tous sont annulés à cause du coronavirus. Les festivals risquent bien d’être les prochains douloureusement impactés. Pour Fabrizio Borrini, il est temps de repenser notre manière de vivre et de repenser à la façon d’aider les artistes.
  2. Comparaison des packs TV complémentaires : quel prix chez quel opérateur ?
    Montelco

    Comparai­son des packs TV complémen­tai­res : quel prix chez quel opérateur ?

    La télévision linéaire appartient de plus en plus au passé. Grâce aux packs complémentaires, vous pouvez regarder la télévision quand vous le souhaitez et avoir accès aux derniers films et séries en un claquement de doigts. Vous ne manquerez même plus une seconde de football. Évidemment, ce service s’accompagne d’un surcoût. Mais quelles sont les différences entre les différents opérateurs ? Et que recevez-vous en échange ? Montelco l’explique.
  3. Incapable de porter le masque à cause d’un traumatisme, il dénonce: “Les contrôleurs SNCB me rient au nez”
    Témoignage

    Incapable de porter le masque à cause d’un traumatis­me, il dénonce: “Les contrôleurs SNCB me rient au nez”

    Eric*, 37 ans, est dispensé du port du masque dans les lieux publics en raison d’une expérience passée traumatisante. Il est donc en possession d'un certificat médical attestant de son incapacité à porter une protection buccale. Une situation compliquée à gérer au quotidien, qui le pousse à éviter la plupart des lieux où le masque est toujours obligatoire. Mais Eric est obligé de prendre le train tous les jours pour se rendre au travail. Dans les colonnes de 7sur7, il dénonce les commentaires désobligeants des accompagnateurs de train vis-à-vis de sa situation. Du côté de la SNCB, on nous affirme regretter cette situation, précisant que des communications régulières sont faites aux accompagnateurs à ce sujet.