Georges-Louis Bouchez (MR) et Paul Magnette (PS)
Plein écran
Georges-Louis Bouchez (MR) et Paul Magnette (PS) © Photo News

Sortie du nucléaire: le rapport qui risque de faire trembler la Vivaldi

Le débat sur la sortie du nucléaire anime la coalition Vivaldi depuis plusieurs semaines. Les secousses risquent d’être plus intenses encore dans les jours à venir alors que la ministre de l’Energie Tinne Van der Straeten s’apprête à présenter son très attendu rapport. Les dissensions sont marquées au sein de la majorité et Georges-Louis Bouchez, a multiplié les sorties médiatiques ce week-end pour marteler la volonté du MR de retarder l'échéance, annoncée pour 2025. À contre-courant.

  1. De la conquête de la Flandre aux négociations “parfois surréalistes”: Georges-Louis Bouchez fait le point après deux ans à la tête du MR
    Interview

    De la conquête de la Flandre aux négociati­ons “parfois surréalis­tes”: Georges-Louis Bouchez fait le point après deux ans à la tête du MR

    “Vous avez vraiment remonté mon fil Twitter jusque-là?” À l’occasion de son deuxième anniversaire à la tête du MR, Georges-Louis Bouchez a accepté de revenir sur le début de son mandat à travers une sélection de tweets. Il évoque notamment sa nomination “inattendue”, son opération séduction en Flandre, des négociations “parfois surréalistes” et un jeu de chaises musicales mouvementé. Coup d’oeil prolongé dans le rétro.