Sophie Wilmès, mercredi, au congrès de participation du MR
Plein écran
Sophie Wilmès, mercredi, au congrès de participation du MR © BELGA

“Standing ovation” pour Sophie Wilmès

La Première ministre sortante, Sophie Wilmès, a reçu une standing ovation mercredi soir de la part des militants du MR, à l'ouverture du congrès de participation des libéraux francophones.

  1. “Un travail accompli avec talent et brio”: politiques et anonymes remercient Sophie Wilmès

    “Un travail accompli avec talent et brio”: politiques et anonymes remercient Sophie Wilmès

    Le gouvernement Vivaldi est né. L’heure pour Sophie Wilmès de céder les clés du 16 rue de la Loi à “son collègue et ami”, Alexander De Croo. Sur les réseaux sociaux, les messages de remerciements destinés à la (future ex-) Première ministre fleurissent depuis plusieurs heures. “Tu as fait preuve de fermeté, empathie et sens du dialogue lors d’une crise où tu as incarné l’indispensable leadership”, a notamment commenté son prédécesseur, Charles Michel.
  2. Le casting complet du gouvernement Vivaldi
    Mise à jour

    Le casting complet du gouverne­ment Vivaldi

    Le nouveau Premier ministre Alexander De Croo a prêté serment auprès du Roi jeudi matin. Il succède ainsi à Sophie Wilmès, qui deviendra ministre des Affaires étrangères dans son gouvernement. Le gouvernement Vivaldi se compose de quinze ministres et cinq secrétaires d’État: Vincent van Quickenborne (Open Vld) devient ministre de la Justice, Pierre-Yves Dermagne (PS) et Karine Lalieux font également partie du casting socialiste. Georges Gilkinet (Ecolo) obtient le poste de vice-Premier et Zakia Khattabi sera nommée à l’Environnement. Le socialiste Frank Vandenbroucke fait lui son retour dans l’arène politique. Dernier parti à annoncer les heureux élus, le MR a décidé d'intégrer David Clarinval (PME, Agriculture) et Mathieu Michel (Digital) au casting gouvernemental.
  1. La députée-bourgmestre, Caroline Taquin, est aussi victime du Covid-19

    La dé­putée-bourgme­stre, Caroline Taquin, est aussi victime du Covid-19

    Selon les chiffres provisoires communiqués par l’Institut de santé publique, Sciensano, le nombre moyen de nouvelles contaminations quotidiennes au coronavirus, calculé entre le 9 et le 15 octobre, continue d’augmenter et s’élève désormais à 7.876 (+79%). Cela se ressent dans toutes les couches de la société. Les politiciens ne sont pas épargnés. Sophie Wilmès (MR), Caroline Désir (PS), Pierre-Yves Jeholet (MR) ou encore Frédéric Daerden (PS) ont tous été contrôlés positifs au Covid-19. Un nom s’ajoute à la liste.
  2. Les hôpitaux au bord de l'effondrement : “Nous craignons de devoir choisir qui nous allons sauver”

    Les hôpitaux au bord de l'effondre­ment : “Nous craignons de devoir choisir qui nous allons sauver”

    “Nos hôpitaux sont au bord de l’effondrement, au bord de la catastrophe. À Bruxelles et en Wallonie, nous sommes même proches d’un tsunami.” Les mots du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a) ne sont guère rassurants. Et pour cause: au total, 2.485 patients Covid-19 sont actuellement hospitalisés en Belgique dont 412 en soins intensifs, selon les dernier chiffres de Sciensano. Entre le 12 et le 18 octobre, les hospitalisations ont doublé par rapport à la semaine dernière, avec une moyenne de 251,9 admissions quotidiennes (+100%). Interrogé par HLN, Antoine Gruselin, porte-parole du CHR de Liège, une ville où le virus circule particulièrement vite, confirme: “Notre plus grande crainte est de nous retrouver dans une situation où nous devrons choisir parmi nos patients ceux que nous allons sauver et ceux que nous ne sauverons pas.”