Stephane Moreau lors de la commission Publifin
Plein écran
Stephane Moreau lors de la commission Publifin © belga

Stéphane Moreau se serait déclaré cohabitant pour empocher in extremis un bonus de 440.000 euros

Plusieurs médias dévoilent ce soir ce qui semble être une nouvelle casserole sur le C.V. de Stéphane Moreau, l’ex-administrateur délégué de Nethys. Celui-ci aurait en effet fictivement changé son état civil pour profiter d'un “bonus” faramineux.

  1. Le secteur de la beauté ulcéré: “Des conditions inacceptables et impayables pour les salons”

    Le secteur de la beauté ulcéré: “Des conditions inaccepta­bles et impayables pour les salons”

    Le comité de concertation, réuni vendredi, a reporté de deux semaines, au 5 février, la décision sur l'éventuelle réouverture des salons de coiffure et de beauté au plus tôt le 13 février. "Cela donne une perspective. Mais à ce jour, les conditions assorties à la réouverture des salons sont inacceptables", a réagi le président de la Fédération Belge de la Beauté (FBB), Mario Blokken, dénonçant "un manque de concertation avec le secteur".
  2. Pas de perspective pour l’horeca et l’événementiel: “Nouveau comité de concertation, nouvelles déceptions”

    Pas de perspecti­ve pour l’horeca et l’événementiel: “Nouveau comité de concertati­on, nouvelles déceptions”

    Le comité de concertation qui s'est tenu ce vendredi "n'a pas pris la mesure des difficultés, du désespoir et de la colère" des professionnels des métiers de contact, de l'horeca, de la culture, du fitness, du secteur événementiel et du voyage, a déploré vendredi soir l'Union des classes moyennes (UCM). Le Syndicat neutre pour indépendant (SNI) se réjouit lui de la date du 13 février pour une éventuelle réouverture des salons de coiffure. “Après plus de trois mois d’incertitudes, on leur a enfin donné une date, ce qui leur donne une lueur d’espoir après une période très sombre. C’est un premier pas dans la bonne direction”, estime le SNI, qui demande cependant “des perspectives le plus rapidement possible pour les autres secteurs fermés.”
  3. Animal Research, l’app liégeoise pour signaler et retrouver les animaux perdus

    Animal Research, l’app liégeoise pour signaler et retrouver les animaux perdus

    L'ASBL liégeoise Animal Research a créé une application pour smartphone permettant, grâce à la géolocalisation, de signaler et retrouver un animal errant, blessé ou décédé repéré sur la voie publique. L'application est gratuite et destinée à couvrir toute la Belgique, a indiqué, vendredi, Benjamin Luppolo, président de l'ASBL Animal Research, lors de la présentation en présence de la ministre wallonne du Bien-être animal, Céline Tellier.
  1. "Trop jolie" pour faire de la médecine
    Play

    "Trop jolie" pour faire de la médecine

    12:37
  2. Quand les animaux sauvages interrompent les photographes animaliers
    Play

    Quand les animaux sauvages interrom­pent les photograp­hes animaliers

    11:08