Le virologue Steven Van Gucht
Plein écran
Le virologue Steven Van Gucht © Photo News

Steven Van Gucht: “Nous sommes au début d’une période difficile”

Steven Van Gucht de l’Institut de santé publique Sciensano a réagi sur HLN Live aux décisions du Comité de concertation de vendredi qui prévoient, entre autres de réduire l’utilisation des masques buccaux, dans la mesure du possible. Selon le virologue, ces assouplissements sont un peu trop précoces: “Nous sommes au début d’une période difficile. Le grand test n’arrive qu’en octobre, novembre, peut-être même un peu plus tard.”

  1. “Le seul moyen de lever les restrictions est un taux de vaccination plus élevé”

    “Le seul moyen de lever les restricti­ons est un taux de vaccinati­on plus élevé”

    La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) appelle toute la population à se faire vacciner contre le coronavirus, a déclaré le directeur général de la FEB, Pieter Timmermans, dans un tweet vendredi soir, après le comité de concertation. “Le seul moyen de combattre le virus et de lever les restrictions est un taux de vaccination plus élevé. Nous appelons tout le monde à se vacciner”, a-t-il écrit.
  2. Port du masque, Covid Safe Ticket, discothèques: ce qu'il faut retenir du Comité de concertation

    Port du masque, Covid Safe Ticket, discothè­ques: ce qu'il faut retenir du Comité de concertati­on

    Sans surprise, après avoir analysé la situation sanitaire dans notre pays, le Comité de concertation a décidé d'assouplir les règles relatives au port du masque. À partir du 1er octobre prochain, les clients des magasins et de l’Horeca ne seront plus contraints de le porter. Un “socle fédéral” que les Régions ne sont pas obligées d'adopter. C’est le cas de Bruxelles qui maintient le canevas actuel et qui aura recours à un Covid Safe Ticket élargi dès le mois prochain. “Le faible taux de vaccination à Bruxelles n’est ni acceptable ni tenable”, a commenté le Premier ministre Alexander De Croo. Autre confirmation, la réouverture des discothèques dès le 1er octobre.
  3. Marc Van Ranst réagit aux annonces: “À un certain moment, il faut oser franchir le pas”

    Marc Van Ranst réagit aux annonces: “À un certain moment, il faut oser franchir le pas”

    “Si vous posiez la question aux virologues, ils diraient, selon la formule consacrée, qu’il est encore un peu trop tôt”, a réagi vendredi le virologue Marc Van Ranst, interrogé sur la VRT. “Mais à un certain moment, il faut oser franchir le pas. Ce ne sont pas des décisions faciles à prendre pour les différents gouvernements”. Le virologue réagissait aux dernières mesures d’assouplissement prises par le Comité de concertation, réuni dans l’après-midi.
  4. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.