Steven Van Gucht.
Plein écran
Steven Van Gucht. © vincent duterne/photo news

Steven Van Gucht sur la fin du port généralisé du masque: “Le politique veut toujours aller un peu trop vite”

Ce vendredi matin dans l’émission De Ochtend sur Radio 1, le virologue de Sciensano Steven Van Gucht a une nouvelle fois mis en garde contre une possible quatrième vague à l’automne, estimant qu’il était encore trop tôt pour laisser tomber le masque. “Le politique veut toujours aller un peu trop vite”, a-t-il lancé, alors qu’Alexander De Croo et Jan Jambon se sont prononcés en faveur d’un assouplissement en la matière.

  1. Les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et bpost banque deviennent plus chers: les banques suivantes sont plus avantageuses pour vous
    Guide-epargne.be

    Les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et bpost banque deviennent plus chers: les banques suivantes sont plus avantageu­ses pour vous

    À partir du Nouvel An 2022, les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et de bpost banque seront plus chers. Il est frappant de constater que non seulement les prix des transactions bancaires hors ligne augmenteront, mais également les frais standard pour chaque titulaire de compte. Y a-t-il encore des banques qui vous accordent un compte à vue gratuit? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit un aperçu.
  2. La police met la main sur 56 vélos volés à Molenbeek

    La police met la main sur 56 vélos volés à Molenbeek

    Une équipe du service Intervention de la zone de police Bruxelles-Ouest a interpellé, le 19 octobre dernier, deux personnes qui tentaient de dérober un vélo, à Molenbeek-Saint-Jean, a indiqué la zone mercredi. Les policiers ont fouillé la camionnette des suspects et ont découvert deux vélos volés. Des perquisitions ont ensuite permis la découverte de 54 vélos volés de plus, ainsi que d’une trottinette électrique volée. Les deux suspects ont été mis à disposition du parquet de Bruxelles.
  3. Port du masque, Covid Safe Ticket, discothèques: ce qu'il faut retenir du Comité de concertation

    Port du masque, Covid Safe Ticket, discothè­ques: ce qu'il faut retenir du Comité de concertati­on

    Sans surprise, après avoir analysé la situation sanitaire dans notre pays, le Comité de concertation a décidé d'assouplir les règles relatives au port du masque. À partir du 1er octobre prochain, les clients des magasins et de l’Horeca ne seront plus contraints de le porter. Un “socle fédéral” que les Régions ne sont pas obligées d'adopter. C’est le cas de Bruxelles qui maintient le canevas actuel et qui aura recours à un Covid Safe Ticket élargi dès le mois prochain. “Le faible taux de vaccination à Bruxelles n’est ni acceptable ni tenable”, a commenté le Premier ministre Alexander De Croo. Autre confirmation, la réouverture des discothèques dès le 1er octobre.
  1. Trouver l’inspiration pour votre projet de construction ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat
    Livios

    Trouver l’inspiration pour votre projet de constructi­on ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat

    L’organisation des foires et salons étant à nouveau autorisée, vous pouvez aller au salon Batireno et Énergie & Habitat qui se déroulera les week-ends des 16-17-18 et des 22-23-24 octobre 2021 à Namur Expo. Le salon rassemble environ 120 exposants reconnus du secteur. Les candidats bâtisseurs et rénovateurs y trouvent un éventail complet de produits, matériaux, services et techniques pour leur projet. Le site de construction Livios vous donne trois bonnes raisons de visiter le salon.
  2. La police de Liège va utiliser des drones avec caméras de surveillance

    La police de Liège va utiliser des drones avec caméras de surveillan­ce

    Le collège communal de Liège a proposé lundi soir au conseil d’approuver le cahier des charges pour l’achat de deux drones équipés de caméras mobiles à destination de la zone de police locale. Le but étant de les utiliser lors de manifestations et d’évènements, pour préparer des opérations de police, pour aider au constat d’incivilités ou encore pour observer l’évolution de la mobilité dans la ville et ainsi proposer des itinéraires alternatifs. De nombreuses missions préventives et répressives sont ainsi envisageables avec eux.