Le trafic sur l'E40 était dévié afin de vérifier les motifs de déplacement des automobilistes
Plein écran
Le trafic sur l'E40 était dévié afin de vérifier les motifs de déplacement des automobilistes © Benny Proot

Sur la route de la mer, le message est passé

Quelque 225 véhicules ont été contrôlés depuis 9h00 samedi matin sur l'aire de repos de Jabbeke, en direction du littoral, sur la E40. La police n'a constaté que relativement peu d'infractions aux mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire.

La police cherchait à déterminer si les usagers possédaient une bonne raison de se déplacer, ce qui semble avoir été le cas de la plupart des personnes contrôlées. Les automobilistes s'étaient préparés à devoir fournir une raison, certains avaient par exemple une attestation de leur employeur.    

"Nous avons l'impression que les mesures sont bien respectées dans l'ensemble. Le trafic vers la côte était peu intense", explique Didier Vandecasteele, directeur des opérations auprès de la police fédérale de Flandre occidentale. Le nombre d'infractions est faible, 21 PV ont finalement été décernés, dont parfois plusieurs PV pour différents occupants d'un même véhicule. 

L'E40 déserte ce samedi 4 avril 2020
Plein écran
L'E40 déserte ce samedi 4 avril 2020 © BELGA