Plein écran

Suspension du prononcé pour "viol via webcam"

Le tribunal correctionnel de Hasselt a accordé vendredi la suspension du prononcé à un homme de 23 ans, originaire de Tessenderlo, pour viol d'une mineure d'âge via webcam.

Entre juillet 2008 et août 2009, le prévenu exigeait de sa victime qu'elle se pénètre avec toutes sortes d'objets. La défense estimait que pour parler de viol, il fallait un contact physique, mais le tribunal n'a pas suivi le même raisonnement.

Le juge a notamment pris en compte le fait que le jeune homme dupait une adolescente de 13 ans. Il se présentait en effet sur la toile comme un jeune de son âge.

Le tribunal a reconnu le prévenu coupable de possession et de diffusion de matériel pédopornographique. Le jeune homme a d'ailleurs été démasqué par une personne qui avait reçu des images de sa part.

La suspension du prononcé a été assortie de plusieurs conditions. L'homme devra notamment se faire accompagner. Il doit également verser quelque 8.000 euros de dommages et intérêts à sa victime et aux parents de celle-ci.