Plein écran
© BELGA

Telenet versera plus de 200 millions d'euros de dividende à ses actionnaires

mise à jourL’entreprise télécom Telenet va verser un total de 206 millions d’euros de dividende à ses actionnaires pour l’exercice 2019, soit 1,87 euro par action. Il y aura également un nouveau programme de rachat d’actions pour un maximum de 55 millions d’euros, a indiqué l’entreprise mercredi lors de la publication de ses résultats annuels.

Le chiffre d’affaires a pris 2%, à 2,58 milliards d’euros, grâce aux reprises de Nextel et De Vijver Media. Le bénéfice net a lui fondu de 6%, à 234,6 millions d’euros.

Telenet avait approuvé à la fin de l’an dernier un dividende intermédiaire de 0,57 euro par action, qui sera donc complété par un dividende brut complémentaire de 1,30 par action.

Pendant des années, Telenet n’a pas versé de dividendes; elle a repris la distribution fin 2018.

“Je suis très content que nous ayons à nouveau rencontré les prévisions pour l’ensemble de l’année 2019", a indiqué le CEO John Porter par communiqué.

Telenet continue d’attirer des clients avec des forfaits qui combinent services fixes et mobiles, tels que Wigo. Fin 2019, on en comptait 547.400, soit 37% de plus qu’un an auparavant.

En outre, le revenu moyen mensuel par client s’est élevé à 58,4 euros, soit 2% de plus qu’en 2018. L’offre Wigo et l’augmentation des prix appliqués par l’entreprise ont contribué à cette hausse.

Quant à la formule Play en Play More, que Telenet a mis en place pour contrer Netflix et d’autres services de streaming, elle a compté moins d’adeptes à l’automne 2019 qu’un an auparavant. À la fin du dernier trimestre, 431.300 clients étaient dénombrés, soit 14.600 de plus que durant les mois d’été, mais 3.000 de moins par rapport à fin 2018.

Pour cette année, Telenet prévoit un bénéfice (ebitda ajusté) en croissance d’environ 1% et une trésorerie disponible en hausse de quelque 2%. Le chiffre d’affaires devrait, lui, reste stable.

  1. Des médecins belges tirent la sonnette d’alarme: “On n’est pas assez préparés”

    Des médecins belges tirent la sonnette d’alarme: “On n’est pas assez préparés”

    Les généralistes belges ne voient pas tous d'un très bon œil l’approche de la Santé belge face au coronavirus. Vu la pénurie de masques, ils ne peuvent pas suffisamment se prémunir des éventuelles contaminations, expliquent certains médecins flamands à VTM Nieuws. D’autre part, ils se disent laissés à leur propre sort par la ministre de la Santé Maggie De Block, qui promet vaguement des solutions. Même constat côté francophone, où des médecins se sont plaints auprès du Soir du manque d'information et de matériel.
  2. Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Le parquet d’Anvers mène une enquête après le décès suspect d'une femme de 41 ans à Puurs-Sint-Amands fin 2019. La quadragénaire a succombé après avoir bu une simple gorgée d'un verre de vin “RED Merlot Cabernet Sauvignon 2016" de la marque Black&Bianco. La bouteille aurait été manipulée et une dose mortelle de MDMA (amphétamines) aurait été ajoutée dans le liquide. Le parquet avertit tout détenteur d’une bouteille similaire d'un risque potentiel et indique qu’il convient de prévenir la police si le bouchon d'une de ces bouteilles semble avoir été manipulé.