Plein écran
Un préavis de grève a été déposé pour paralyser le rail du mercredi 18 décembre à 22h00 au jeudi 19 à la même heure. © Photo News

Tentative de conciliation pour tenter d’éviter la grève sur le rail

Direction et syndicats s'efforceront de trouver un accord jeudi afin d'éviter la grève de 24 heures annoncée la semaine prochaine. Une tentative de conciliation est prévue dans l'après-midi, ont confirmé le syndicat socialiste et HR Rail, l'employeur juridique des chemins de fer belges.

Un préavis de grève a été déposé mardi par les syndicats cheminots socialiste (ACOD/CGSP) et libéral (VSOA/SLFP) pour paralyser le rail du mercredi 18 décembre à 22h00 au jeudi 19 à la même heure.
La tentative de conciliation constitue une étape de la procédure en cas de préavis de grève. Il s'agit d'essayer de trouver un accord entre syndicats et direction avant le début effectif de la grève.
Toutefois, en cas de grève, un service minimum sera assuré.

Le conflit concerne un projet d'accord social portant sur la période 2020-2022, et rejeté par les organisations de travailleurs. Le syndicat socialiste demandait notamment une hausse salariale de 1,1%, des engagements statutaires pour un service de qualité et le maintien d'un régime de travail de 36 heures pour l'ensemble du personnel, actuel et à venir.

Le syndicat chrétien CSC n'a pas rejoint le mouvement. Il dit attendre les résultats de la tentative de conciliation.