Plein écran
© BELGA

Theo Francken cible Ludivine Dedonder, Patrick Prévot lui répond: “Un gros beauf, un macho qui flirte avec les fachos”

Bart De Wever a prévenu, le gouvernement Vivaldi peut s'attendre à une féroce opposition. “Nous les briserons (...), ce ne sera pas difficile”, a récemment annoncé le président de la N-VA. Les premières flèches ont été tirées dès l'annonce du casting. L'archer le plus en vue? Theo Francken qui a enchaîné les tweets pour critiquer la désignation de Ludivine Dedonder (PS), comme ministre de la Défense. L’un des messages a particulièrement déplu au député socialiste, Patrick Prévot, qui a répliqué sans détour. “C’est officiel, Theo Francken est un gros beauf.”

  1. “Un équilibre risqué”, “trouver un sens”: la naissance de la Vivaldi suscite un “optimisme très modéré” dans la presse

    “Un équilibre risqué”, “trouver un sens”: la naissance de la Vivaldi suscite un “optimisme très modéré” dans la presse

    "Au boulot", "Place aux actes", enjoignent les éditorialistes francophones au lendemain de la mise sur pied d'un gouvernement fédéral. Si "l'exploit de sceller un accord de gouvernement" est accueilli avec soulagement après près de 500 jours de crise politique, ce n'est pas pour autant un "jour de fête" aux yeux de ces observateurs. Les éditorialistes font en effet part d'"optimisme très modéré" face au "catalogue de bonnes intentions" des sept partis "Vivaldi" qui seront menés par le chef d'orchestre Alexander De Croo (Open Vld).