Theo Francken s'est retrouvé assis à côté de Matthieu Daele, député wallon Ecolo.
Plein écran
Theo Francken s'est retrouvé assis à côté de Matthieu Daele, député wallon Ecolo. © Twitter

Theo Francken réagit au tweet polémique d’un député Ecolo: “C’est choquant”

Une cérémonie de commémoration des victimes de la Shoah avait lieu mercredi à la Chambre de représentants. Parmi les politiques présents dans l’hémicycle: Theo Francken. L’ancien Secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration s’est retrouvé par hasard à côté du député wallon Ecolo Matthieu Daele. Celui-ci n’a visiblement pas apprécié la présence du nationaliste flamand à ses côtés et l’a fait savoir sur Twitter.

  1. Des gants de boxe pour un centre d’asile: un nouveau tweet de Francken sème la zizanie

    Des gants de boxe pour un centre d’asile: un nouveau tweet de Francken sème la zizanie

    Le parlementaire nationaliste et ex-secrétaire d'État à l’Asile et la Migration Theo Francken provoque toujours des remous chez Fedasil, un an après avoir remis ses fonctions à Maggie De Block. En cause: une annonce, lancée par un employé de Fedasil qui se disait à la recherche de gants de boxe pour le centre de Poelkapelle, et que Theo Francken a relayée pour créer la polémique mais sans prendre la peine de masquer les coordonnées de l’intéressé. Depuis, le travailleur reçoit des menaces par téléphone. “C’est ce qui arrive quand on publie sans réfléchir sur les réseaux sociaux”, soupire Mieke Candaele, directrice de la communication de Fedasil. 
  2. Stefanie a perdu la vie dans un étrange accident de la route: le parquet demande l’arrestation du petit-ami

    Stefanie a perdu la vie dans un étrange accident de la route: le parquet demande l’arrestation du petit-ami

    Un tragique accident de la route s’est produit sur la Noordhoutstraat à Tronchiennes (Gand) jeudi matin. Stefanie Verstappen, 25 ans, se rendait à son travail aux côtés de son petit ami quand le véhicule a quitté la route pour terminer sa course dans le fossé. Elle n’a pas survécu. Son petit ami a affirmé qu’il n’était pas au volant, mais les premières conclusions de l’enquête le contredisent. Le parquet a demandé qu’il soit placé sous mandat d’arrêt. Le jeune homme doit comparaître devant un juge d’instruction ce vendredi.