Plein écran
© REUTERS

Thomas Cook: les voyageurs remboursés en cas de faillite en Belgique

Le Fonds de garantie voyages, qui intervient en Belgique en cas d'annulation ou d'interruption du voyage à la suite de l'insolvabilité d'un organisateur de voyages, dispose de suffisamment de moyens pour garantir le remboursement des voyageurs si le voyagiste Thomas Cook était également déclaré en faillite en Belgique, rassure lundi matin son directeur général, Mark De Vriendt.

Ce Fonds de garantie, auquel est affilié Thomas Cook, ne prendra le relais qui si l'entreprise dépose le bilan en Belgique, ce qui n'est pas le cas à l'heure actuelle. Le tour-opérateur indique qu'il continue ses activités comme prévu mais n'accepte néamoins pas de nouvelles réservations.

Un groupe d'action a été instauré au sein du Fonds et ce dernier dispose de suffisamment de moyens pour rembourser les voyageurs. Des contacts ont déjà été pris au cas où il faudrait rapatrier des vacanciers belges.
"C'est un drame pour le secteur et pour l'industrie du voyage en Belgique. C'est du jamais vu", ajoute Mark De Vriendt. 

  1. Des demandeurs d'asile dénoncent des violences policières lors d’une tentative de rapatriement

    Des demandeurs d'asile dénoncent des violences policières lors d’une tentative de rapatrie­ment

    Deux demandeurs d'asile déboutés et rapatriés de force affirment avoir été brutalisés par la police fédérale lors d'une tentative de rapatriement. Ils parlent de coups sur tout le corps, disent avoir eu la bouche et le nez pincés et les cheveux tirés, selon la RTBF. Les deux migrants auraient déposé plainte auprès du parquet de Hal-Vilvorde et au moins l'un d'entre-eux se serait constitué partie civile. Le parquet dit n'avoir connaissance que d'une plainte. "L'enquête suit son cours", assure-t-il.