Plein écran

Tourisme de catastrophe autour de l'aéroport de Bruxelles

Plein écran

Des centaines de personnes, dont l'un ou l'autre responsable politique, tentaient dimanche après-midi de se faufiler dans les champs bordant l'extrémité de la piste de l'aéroport de Bruxelles pour apercevoir l'épave du Boeing 747 cargo de la compagnie américaine Kalitta Air qui a raté son décollage.

Toutes les routes et chemins bordant à l'endroit de l'accident, en bordure du terrain de l'aéroport et tout près de la ligne de chemins de fer Bruxelles-Liège, étaient barrées par la police.

Immortaliser
Des centaines de "touristes de catastrophe" se pressaient toutefois dans les environs pour venir regarder l'épave du Jumbo, cassée en deux et entourée de camions de pompiers. Beaucoup étaient munis d'un appareil photo pour immortaliser cet accident, survenu vers 13h30 à quelques centaines de mètres seulement de maisons de la commune de Zaventem et qui n'a fait aucun blessé parmi les cinq membres d'équipage.

Le plan "catastrophe" provincial a été activé, déclenchant la mobilisation de services de pompiers de plusieurs communes environnantes et un hélicoptère de la police fédérale surveillait épisodiquement la zone. En arrière-plan, les mouvements aériens continuaient comme si de rien n'était à Brussels Airport, bien que l'accident, survenu au décollage de la piste 20, la plus courte des trois dont dispose l'aéroport, ait contraint le contrôle aérien à changer de piste.

Politique
Parmi les personnes rencontrées dans les champs proches de l'extrémité de la piste figuraient le bourgmestre de la commune voisine de Wezembeek-Oppem, François Van Hoobrouck d'Aspre (MR) - un fervent opposant au "plan de dispersion" des vols autour de Bruxelles -, et une responsable de l'association des riverains Awaccs, Peggy Cortois.

M. Van Hoobrouck a déclaré qu'il allait évoquer l'emploi de la piste 20 - fréquent le week-end - lors du bureau du MR prévu lundi. Selon les informations qu'il a reçues des autorités, l'accident de dimanche n'est pas de nature à modifier le plan de dispersion et l'usage de la piste 20, a-t-il ajouté. (belga)