L’Opération Red Kite a permis l’évacuation fin août de plus d’un millier de Belges et d’Afghans depuis l’Afghanistan, où les talibans ont repris le pouvoir.
Plein écran
L’Opération Red Kite a permis l’évacuation fin août de plus d’un millier de Belges et d’Afghans depuis l’Afghanistan, où les talibans ont repris le pouvoir. © BELGA

Tous les Afghans rapatriés n’ont pas demandé l’asile en Belgique

Plus de 70 Afghans qui ont été évacués n’ont pas encore introduit de demande d’asile, rapporte De Standaard jeudi.

  1. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.
  2. Plan taxi: plus de blocage de la circulation en vue à Bruxelles

    Plan taxi: plus de blocage de la circulati­on en vue à Bruxelles

    Les chauffeurs de taxis mobilisés depuis 09h00 vendredi devant le parlement bruxellois se sont dispersés vers 16h30, à l’issue de rencontres au siège d’Ecolo et puis avec les signataires de la proposition d’ordonnance “Sparadrap” des partis DéFi, one.brussels, Groen et Open VLD. Aucune nouvelle action de blocage n’est prévue jusqu’à nouvel ordre afin de laisser les représentants politiques avancer.
  3. Un moraliste propose que les non-vaccinés passent après ceux qui le sont en cas d’admission à l’hôpital

    Un moraliste propose que les non-vac­cinés passent après ceux qui le sont en cas d’admission à l’hôpital

    Le moraliste de l’université d’Anvers Patrick Loobuyck estime que les personnes non-vaccinées devraient être obligées de s’inscrire dans un centre de vaccination, où elles pourraient ensuite refuser officiellement le vaccin. “Ils pourraient alors signer un document attestant qu’ils sont conscients des conséquences possibles”, déclare-t-il dans la Gazet van Antwerpen. En cas d’admission à l’hôpital, ils ne seraient du coup pas prioritaires par rapport aux vaccinés si les lits viennent à manquer et que des choix doivent être faits.