Plein écran
© epa

Tous les vols de Brussels Airlines prévus mercredi sont annulés

grève nationaleLa compagnie aérienne Brussels Airlines a finalement annoncé ce vendredi que tous les vols prévus ce mercredi seraient annulés en raison de la journée de grève nationale décrétée par le front commun syndical. 

Selon la VRT, Brussels Airlines va supprimer tous ses vols réguliers mercredi prochain, jour de la grève nationale. Ces suppressions concernent plus de 16.000 passagers. Au total, 222 seront annulés mercredi.

"Sur base des informations supplémentaires reçues récemment concernant l'ampleur probable de la grève nationale du 13 février, Brussels Airlines considère actuellement que les opérations à l'aéroport de Bruxelles seront probablement impactées sévèrement suite aux actions industrielles de différentes parties prenantes de l'aéroport. Brussels Airlines a décidé de supprimer les 72 vols restants qui étaient planifiés à l'origine ce même jour, et supprime ainsi son programme entier de 222 vols", annonce la compagnie aérienne dans un communiqué.

Pas d'indemnités pour les annulations
Cette "suppression proactive" du programme de vols du 13 février vise à permettre aux voyageurs d'adapter leurs itinéraires de voyage à l'avance "afin de minimiser au maximum le niveau de perturbation et d'inconfort généré par la grève nationale."

Il est admis que Brussels Airlines invoque un cas de force majeure car la grève touchera du personnel d'autres entreprises actives à l'aéroport et le personnel de Skeyes, la société en charge du contrôle de l'espace aérien belge. 

Lufthansa ne s'est pas décidé
Le site internet de la compagnie annonce encore quelques vols long courrier mais ce sont des vols partant le 13 février d'Afrique ou du Canada et dont l'arrivée est prévue le 14 février.

Les autres compagnies du groupe Lufthansa (Lufthansa, Swiss, Austrian Airlines, Eurowings) n'ont pas encore pris de décisions par rapport à leurs vols du 13 février depuis et vers la Belgique.

De leur côté, la compagnie aérienne TUI fly et le tour-opérateur TUI n'annuleront aucun vol au départ et à destination de la Belgique malgré la grève nationale, ont-ils annoncé vendredi. Ces vols seront assurés depuis des aéroports en France et aux Pays-Bas. Les passagers seront pris en charge en bus.

  1. La branche belge de Thomas Cook cherche à limiter l'impact de la faillite sur ses clients et ses employés

    La branche belge de Thomas Cook cherche à limiter l'impact de la faillite sur ses clients et ses employés

    Thomas Cook Belgique regrette que sa maison mère, Thomas Cook Group Plc, n'a pas trouvé de solution aux problèmes financiers et a dû déposer son bilan dans la nuit de dimanche à lundi, après l'échec des pourparlers avec ses créanciers. Thomas Cook Belgique, avec les marques Thomas Cook et Neckermann, emploie 600 personnes et 700.000 clients partent en vacances via ce tour-opérateur.
  2. Le PTB explique les raisons de sa rupture avec le PS

    Le PTB explique les raisons de sa rupture avec le PS

    Réuni sur la côte, à Bredene, dans le cadre du festival ManiFiesta, le PTB a une nouvelle fois revendiqué dimanche la nécessité de mener une "politique de rupture" pour redonner du sens aux citoyens et repousser les extrêmes à droite, le racisme et le séparatisme. Mais à les entendre, les partis traditionnels n'ont toujours pas entendu le message de l'électeur le 26 mai dernier. Demandeur d'un vaste plan de réinvestissement public de 10 milliards d'euros, le PTB fustige notamment l'opération de privatisation des actifs de Nethys. "C'est ce genre de pratiques que nous reprochons aux dirigeants du parti socialiste. C'est une des raisons principales de notre rupture des négociations avec le PS pour un nouveau gouvernement wallon", a indiqué le président Peter Mertens.